Texte de Francis Cabrel :

Déjà nos villages s'éloignent
Quelques fantômes m'accompagnent
Y'aura des déserts, des montagnes
A traverser jusqu'à l'Espagne
Et après... Inch'allah

On a de mauvaises chaussures
L'argent cousu dans nos doublures
Les passeurs doivent nous attendre
Le peu qu'on a ils vont le prendre
Et après...

Est-ce que l'Europe est bien gardée ?
Je n'en sais rien
Est-ce que les douaniers sont armés ?
On verra bien
Si on me dit, c'est chacun chez soi
Moi je veux bien, sauf que chez moi
Sauf que chez moi y'a rien

Pas de salon, pas de cuisine
Les enfants mâchent des racines
Tout juste un carré de poussière
Un matelas jeté par terre
Au dessus... Inch'allah

Vous vous imaginez peut-être
Que j'ai fait tous ces kilomètres
Tout cet espoir, tout ce courage
Pour m'arrêter contre un grillage

Est-ce que l'Europe est bien gardée ?
Je n'en sais rien
Est-ce que les douaniers vont tirer ?
On verra bien
Si on me dit, c'est chacun chez soi
Moi je veux bien, sauf que chez moi
Sauf que chez moi y'a rien

Je n'en sais rien
On verra bien
Moi, je veux bien
Sauf que chez moi...

La moitié d'un échafaudage
J'en demande pas davantage
Un rien, une parole, un geste
Donnez-moi tout ce qu'il vous reste
Et après...
Je n'en sais rien

On verra bien
Moi, je veux bien
Sauf que chez moi...
Déjà nos villages s'éloignent...


Question 1:

en vous appuyant sur au moins trois indices , vous préciserez a quelle forme d'expression s'apparente ce texte.

Question 2:
A quel type d'immigration , l'auteur fait-il allusion ?( deux éléments de réponse attendus ). Relevez des éléments du texte pour justifier votre réponse.

Question 3:
Pourquoi peut-on dire que le titre " african tour " est ironique ?

Question 4:
Quel sentiment éprouve le lecteur a la lecture du texte ? Quels sont les moyens utilisés pour toucher le lecteur ? ( Vous étudierez le point de vue et le champ lexical.)

1

Réponses

2013-05-01T20:54:24+02:00

1) Ce texte s'apparente a un poème car il y a des strophe, des vers, et a peu près le même nombre de syllabe.

2) A l'immigration clandestine. "Est-ce que l'Europe est bien gardée ?Je n'en sais rien. Est-ce que les douaniers vont tirer ?. On verra bien. Si on me dit, c'est chacun chez soi. Moi je veux bien, sauf que chez moi. Sauf que chez moi y'a rien" et "Vous vous imaginez peut-être. Que j'ai fait tous ces kilomètres. Tout cet espoir, tout ce courage. Pour m'arrêter contre un grillage"

3) C'est ironique car c'est pour dire qu'ils ont de mauvaise condition de vie pas parce que sa parle d'africain ou de l'afrique.

4) Le lecteur est ému. Les moyens sont dire les moyens de vie dans lequel les "immigrants"

vivent, ce qu'il espèrent avoir en France qu'il n'y a pas dans leur pays.