Réponses

Meilleure réponse !
2013-04-30T10:52:49+02:00

1) ils : ce sont les fusillés 

 

indices dans le textes pour moi ce sont: - qui vont les tuer et ils sont appuyés contre le ciel , et une 30aine donc moi je me dis contre le ciel c'est le mur de la mort car on ne peut pas  être appuyé contre le ciel, donc ils vont se faire tuer, et une 30ène ce ne peut être que les hommes qui pendant la guerre étaient mis contre un mur de la mort (pourquoi un mur me diras- tu je pense que contre un mur ils ne peuvent plus reculer ni fuir)   pour se faire tuer.

 

 

2°ILS: se trouve en début de vers car c'est d'eux dont il est question , ce sont leurs derniers instants, leurs dernières pensées dont l'auteur nous fait part.

 

 

ls n’ont pas de recommandation à se faire (présent d'énonciation, c'est maintenant qu'ils n'ont plus de recommandation à se faire)
Parce qu’ils ne se quitteront jamais plus

 

 


L’un d’eux pense à un petit village
Où il allait à l’école  ( présent d'habitude , car il pense à une chose qu'il faisait habituellement aller à l'école)

 

Un autre est assis à sa table (présent de narration)
Et ses amis tiennent ses mains

 

Ils ne sont déjà plus du pays dont ils rêvent (présent d'énoncition)

Ils sont bien au dessus de ces hommes

Qui les regardent mourir

 

4)

Et leur seul regret est que ceux : 
Et que tout est simple
Et que la mort surtout est une chose simple

 

pour moi: conjonction de subordination 

 

pour moi il y a accumulation de que pour inscister sur les faits .

 

5° c'est malheureux à dire mais ce sont des martyres comme les autres car un grand nombre d'hommes et de femmes ont donné leur vie pour la France pour la liberté ces hommes ne sont donc que 30 parmi tous les autres héros.

 

6) figure de style

 

contre le ciel : je pense que c'est une euphémisme au lieu de dire contre le mur de la  mort il dit contre le ciel pour atténuer une  dure réalité .

 

7° 4 PROPOSITIONS SUBORDONN2ES RELATIVES:

 

Qui est un monument d’amour

 

Où il allait à l’école

 

Qui les regardent mourir

 

Qui vont les tuer n’entendent pas

 

je pense que leurs places sont en fin de strophes, cela marque l'importance , qui conclut la strophe 

 

8) sens du vers 6-7

 

En fait , ils vont mourir ils vont vers  Dieu, donc ils n'ont rien à se dire de particulier, car ils savent qu'ils vont  tous se retrouver au ciel.

 

9) l'émotion :  de la tristesse, de la détresse.

 

Comment: en donnant des détails sur ce que les fusillés pensent au moment de mourir

 

10) répétitions:

 

Ils sont appuyés contre le ciel
Ils sont une trentaine appuyés contre le ciel,

 

 Ils sont pleins d’étonnement pour leur épaule

Ils sont bien au dessus de ces hommes

Ils sont exacts au rendez-vous

Ils sont même en avance sur les autres

  

Et que tout est simple
Et que la mort surtout est une chose simple

 

cela fait un retour à la même idée on parle bien des fusillés qui vont perdre leurs vies pour la France

 

11) oui, il n'y a pas de doûte ce poème est engagé, car on sent bien que le poète n'est pas pour ceux qui fusillent mais pour les fusillés, de plus il y a le mot liberté et ils chantent , nous savons que de nombreux résistants pendant la guerre au moment de mourir chantaient, 

la Marseilleuse ou le chant des résistants, c'est peut-^tre ce que veut dire le poète.

 

 

Voilà, j'ai fait de mon mieux , mais rappel,je ne suis pas prof de français .A plus.