Bonjour je suis en troisième et j'ai un devoir a rendre type brevet sur les violences durant la seconde guerre mondiale en particulier une réponse développer sur comment les nazis ont exterminés les juifs durant cette guerre . Je ne sais pas par où commencer ou quelle idée dois-je evoqué . Je dois le rendre dans 2 jours merci a ceux ou celles qui pourront m'aider :)

2

Réponses

2013-04-27T20:45:34+02:00

La seconde guerre mondiale peut être considérée comme une conséquence de la première guerre mondiale, dans la mesure où elle à entraîné dans les combats les mêmes principaux bélligérants, à savoir l'Allemagne, la France, L'Angleterre, les Etats-Unis, ainsi que beaucoup d'autres. Elle a été causée par Hitler, arrivé au poste de chancelier d'Allemagne en 1933 puis dictateur en 1934. Les Juifs, désignés par les nazis comme leurs ennemis irréductibles et assimilés à une race inférieure selon leur idéologie, furent affamés jusqu'à la mort dans les ghettos de Pologne et d'URSS occupées, assassinés par les fusillades massives des Einsatzgruppen sur le front de l'Est (la « Shoah par balles »), par le travail forcé dans les camps de concentration, et dans les chambres à gaz des camps d'extermination. 

C’est une guerre qui aboutit à des crimes de masse. Conflit le plus meurtrier de l’histoire (50 à 60millions de morts), 

Le tribunal de Nüremberg est crée pour juger les crimes commis par les Nazis, au nom de la notion

nouvelle de crime contre l’humanité.

2013-04-27T22:16:43+02:00

Les nazis ont suivi un processus d'extermination inédit dans l'histoire en terme de nombre. Tous les moyens était bons pour éliminer les juifs. 

Tout d'abord, les pogroms, sorte de raids punitifs dans lesquels la population s'attaquait aux juifs (ex : la nuit de cristal) ont été les premiers actes d'attaques physiques contre la population juive dans l'Allemagne nazie. 

Ensuite la faim : en réunissant tous les juifs d'une ville dans un lieu déterminé (Ghetto) et ne pas le revitailler. 
Le ghetto de Varsovie, le plus important en Europe, comportait un peu moins de 400 000 personnes. L'insurrection, en 1943, fut réprimée par les SS. 

La shoah par balles : surtout utilisée dans les pays de l'Est occupés avec l'utilisation des Einsatzgruppen, groupes militaires composés de SS, de policiers et de sympathisants nazis. 
La shoah par balles ne concernait pas uniquement les juifs, mais également les cadres militaires des pays envahis (dont l'URSS après la rupture du pacte Germano-soviétique), ainsi que les opposants politiques et les Tziganes. C'est la première phase de la Shoah. Elle fera plus d'un million de victimes. 
Les pendaisons, les pelotons d'éxécutions avec mise en scène avant éxécution étaient ainsi réalisés. Les Nazis allant même jusqu'à faire descendre les victimes directement dans les charniers avant de les exécuter ou à organiser des concours de photographie récompensant les "meilleurs" clichés avec des cigarettes ou du chocolat. 

les camps de travail et de concentration :
La déportartion des juifs dans les camps a entamé un processus de mise à mort qui finira par devenir "industriel". 
Tout d'abord, les conditions de vie (de survie plutôt) dans les camps atteignaient des sommets d'abomination. Beaucoup mourraient de faim, de froid, d'épuisement ou encore abattus quand les tortionnaires nazis se sentaient d'humeur. 
Certaines victimes furent aussi des sujets d'expériences "scientifiques". l'exemple de Josef Mengele, un médecin de la Waffen SS à Auswitch est le plus connu. 

Les chambres à gaz : la solution finale

Cependant, la politique nazie était l'extermination des juifs. Et par souci d'efficacité, Himmler décida de la mise en place d'un processus d'élimination efficace et peu couteux. 
Les balles étaient chères à fabriquer, et leur utilisation massive en tant de guerre était coûteuse, d'autant plus que l'Allemagne commencaient à voir ses sources d'approvisionnement en métal ou en essence décroître avec la guerre. 
Les nazis commencèrent par gazer les prisonniers avec les gaz d'échappement des camions. Mais cette méthode s'avérait coûteuse en essence. (Cette méthode était utilisée à Treblinka) 

C'est pour cela, et toujours par souci d'économie, que fut prise la décision d'utiliser le Zyglon B (l'ironie veut que ce produit fut inventé par Fritz Haber, un juif allemand prix nobel de chimie) , un pesticide qui se transforme en cyanure au contact de l'eau. Furt alors entamée la construction de bâtiments comportant chambres à gaz et des fours crématoires en 1941. 
On y enfermait les prisonniers, on les gazait et on brûlait les corps. 
Le transport et la crémation à l'intérieur du bâtiment étaient effectués par les Sonderkommandos, composés de prisonniers dont les nazis se moquaient bien qu'il soient exposés au gaz. En effet, il fallait plusieurs heures pour que le gaz se dissipe. 
De cette manière, pouvaient être assassinées 50 000 personnes par jour. 

Auschwitz : le summum de l'horreur
Le plus grand complexe de ce type était celui d'Auschwitz, composé de trois camps (Auschwitz, Birkenau et Monovitch). 
Birkenau était le camp d'extermination à proprement parlé (plus d'1 million de personnes sont mortes à Birkenau) 
Monovitch était un camp de travail forcé où était fabriqué du caoutchouc. 
Auschwitz était un camp de concentration. Construit en 1940, c'est dans ce camp, en voyant l'utilisation du Zyklon B comme produit de nettoyage des baraquements que Rudolf Höss eut l'idée de l'utiliser comme produit de "substitution" aux gaz d'échappement.