Vélo me urgent j'ai un exposé sur les trois (et pas les trentes) glorieuse qui s'est déroulé en 1830 je voudrais savoir si yen a qui avait déjà eu un cours dessus ou même qui aurait déjà fait un exposes et du coup pourrait m'aider

1

Réponses

2013-04-27T14:10:17+02:00
Pour les articles homonymes, voir Glorieuse.
La Révolution de Juillet

La Liberté guidant le peuple – Tableau de Delacroix (1830).
Informations générales
Date 27, 28, 29 juillet 1830
Lieu Paris
Casus belli Ordonnances de Saint-Cloud
Issue Victoire des libéraux
Abdication de Charles X
Belligérants
Royaume de France Insurgés libéraux :
Royalistes libéraux
Bonapartistes
Républicains
Commandants
Auguste de Marmont
Forces en présence
8 000 soldats 10 000 insurgés
Pertes
200 morts 800 morts
modifier
La Révolution de Juillet, révolution française à la faveur de laquelle un nouveau régime, la monarchie de Juillet, succède à la Seconde Restauration, se déroule sur trois journées, les 27, 28 et 29 juillet 1830, dites les « Trois Glorieuses ».

Après une longue période d’agitation ministérielle puis parlementaire, le roi Charles X tente un coup de force constitutionnel par ses ordonnances de Saint-Cloud du 25 juillet 1830. En réaction, un mouvement de foule se transforme rapidement en révolution républicaine. Le peuple parisien se soulève, dresse des barricades dans les rues, et affronte les forces armées, commandées par le maréchal Marmont, au cours de combats qui font quelque 200 tués chez les soldats et près de 800 chez les insurgés[N 1].

Charles X et la famille royale fuient Paris. Les députés libéraux, majoritairement monarchistes, prennent en main la révolution populaire et, au terme de l’« hésitation de 1830 », conservent une monarchie constitutionnelle, au prix d’un changement de dynastie.

La maison d’Orléans, branche cadette de la maison de Bourbon, succède à la branche aînée ; Louis-Philippe Ier est proclamé « roi des Français » et non plus « roi de France ».

Les causes de la Révolution de 1830

Lors des élections de 1827, les libéraux deviennent majoritaires à l'Assemblée, et Charles X consent[N 2] à nommer un premier ministre à mi-chemin entre ses opinions ultra et l'orientation de la nouvelle chambre. Il appelle le vicomte de Martignac à former un ministère semi-libéral, semi-autoritaire. Mais, continuant sur sa lancée, l'opposition libérale grandit et s’affirme. Ou bien va voir sur Wikipédia