Bonjour tout le monde,

J'aurais besoin de votre aide pour quelques petites questions portant sur le poème ''Barbara" de Jacques Prévert merci à tous ceux qui prendront la peine de m'aider :)

1) a) Répérez les répétitions précédentes dans ce poème. Quel rôle jouent-elles du début à la fin du poème ? Est-ce touujours le même? Justifiez

2) Observez le mètre, les rimes et la forme de ce poème : en quoi renforcent-ils son thème ?

3) Relevez tout ce qui oppose la fin du poème à son début

Voici le poème :

Barbara

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
É panouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abimé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Jacques Prévert, Paroles

Je précise que je noterais la meilleure réponse

Merci d'avance

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-04-24T17:56:44+02:00

1) répétitions: 

 

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest

É panouie ravie ruisselante

 

Oh Barbara (2 fois)

il pleut

 

je pense qu'elles jouent le rôle du souvenir , et du présent, il prend comme base et exemple une femme parmi tant d'autres visblement avant et après la guerre.

nom au début rappelle toi Barbara , 

après oh barabra, dans ce oh Barbara je vois la tristesse, puis le temps change c'est du présent il pleut, brest est tjs là mais la vie a changé , comme le tps du verbe

 

 

2) Observez le mètre, les rimes et la forme de ce poème : en quoi renforcent-ils son thème ?

 

on constate que le mètre est très petit d'autre fois très long pas régulier et peut être pair ou impair

 

par ex: barbara (3 syllabes) 

 

Rappelle-toi Barbara (7 syllabes)
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là (11 syllabes)
Et tu marchais souriante (8 syllabes)
É panouie ravie ruisselante(10 s)
Sous la pluie (3 syllabes)

 

au niveau des rimes:

 

nous avons au début :aa bb donc rimes:plates barbara- là et souriante et ruisselnte) puis

 

puis on peut remarquer les rimes croisées abab : exemple tutoie et fois et aime et s'aiment

 

forme: pour moi c'est un poème en vers libres car très de variété de mètres

 

pour moi cela renforce son thème car de par la forme  le nom de la femme est mise en évidence

 

et on le voit beaucoup mieux, nos yeux se portent sur barbara, pluie, souriait, arcenal et un oh

 

barbara, donc on se dit qu'il a du se passer quelque chose entre le début et la fin du poème

 

 

3) Relevez tout ce qui oppose la fin du poème à son début

 

au début tout semble heureux, je le vois dans les mots:

 

-souriante,É panouie ravie ruisselante

 

Sur cette ville heureuse

 

Cette pluie sage et heureuse

 

Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom

 

 

 

et maintenant opposition avec la fin

 

Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang

 

 tout est abimé (la ville )
C'est une pluie de deuil terrible et désolée

 

Est-il mort disparu ou bien encore vivant (l'homme qui a crié son nom)

 

voilà j'ai fait au mieux , je ne peux faire plus.A bientôt.