ma prof ma demandé de ridiger une introduction et la permiere partie du commentaire de Neron acte II scene 2;elle ns a demandez d etre rigoureux et de le redigerde maniere impeccable mais de le faire avec des phrases courtes.s il vou plais aider moi problematique:COMMENT RACINE,NOUS PRéSENTANT UN HOMME AMOUREUX,REND-IL LE PERSONNAGE ENCORE PLUS INQUIéTANT? I-UN RECIT EN CONTRASTE A.Le recit de deux visions -recit d une vision reelle -recit d une scene imaginaire B.un tableau en clair obscur -un tableau -le clair obscur -la dualité T° Recit sous le signe de la dualité II-L AMOUR DE NERON A.le ravissement -la passivité -l absence du controle de soi B.L exces -la soudaineté de l amour -l obsession T° Amour excessif + ce qu on s est de Neron(inquietude) III.Un tyran en puissance? A.Une scene de terreur -la situation -Junie victime -la violence B.La perversion -le voyeurisme -l amour d une imag -le sadisme aidez moi sil vous plait

1

Réponses

2013-03-17T15:29:07+01:00

intro:

 

On peut paraitre étonné comme Narcissse d'apprendre que Néron un Tyran puisse épouver de

 

l'Amour pour une autre personne que lui, mais il est vrai qu'au début de la tragédie, Néron ne

 

se présente pas sous sa véritable nature.Sa passion lui fera perdre la tête.

 

A.Le recit de deux visions 
-recit d une vision reelle

 

C'est lorsqu'il voit cette femme il est subjugé, ce qui est inquiétant à mon avis on peut avoir

 

un coup de foudre,mais  les mots sont  trop forts, pour une vision si rapide. 

 

 ravi d'une si belle vue,: ce n'est pas normal , un homme normal , n'est pas ravi de voir une

 

femme en larmes 

 

je l'ai vue arriver en ces lieux,: vision réelle il se déplace pour mieux la  voir , mais n'intervient pas 

 

Je l'ai laissé passer dans son appartement. J'ai passé dans le mien: réél; je dirais que la

 

première partie est la vision réelle  des choses puis, il passe à 

  

 

-recit d une scene imaginaire 

 

il a besoin de rêver de l'imaginer  

 

 je croyais lui parler ; il s'imagine cela car dans le réel il n'a pas pu

 

Mes yeux, sans se fermer, ont attendu le jour: ce qui est inquiétant c'est qu'il vit ce qu'il pense et qu'il ne peut même pas dormir tellement il est envahi par ses visions 

 

J'aimais jusqu'à ses pleurs que je faisais couler : c'est iNquiétant car si dans son rêve il

 

prend un plaisir  sadique à aimer les pleurs de la jeune femme, on peut s'inquiéter  à savoir comme cela sera dans la réalité.

 

 JE DIRAIS QUE la scène imaginaire va de " C'est là que, solitaire,jusqu'à  ...........avantage)

 

 

B.un tableau en clair obscur 
-un tableau

en effet, on eut considérer que cette scène peut être un tableau car tout est bien décrit pour limaginer, Néron subjugé, la jeune femme en larmes, l'attaque, les couleurs, avec la nuit et les flabeaux, tout y est

 

-le clair obscur

 

on nous parle : de   clarté  avec les flambeaux, de jour 

 

on nous parle : de l'' obscurité avec la nuit, les ombres 

 

 

-la dualité

 


T° Recit sous le signe de la dualité 

 

pour moi il y a 2 dualités dans ce texte.

 

La dualité entre ces hommes qui attaquent et la jeune femme

 

 fiers ravisseurs;les cris; les pleurs

 

 

et la dualité entre les sentiments de Néron

 

 

les sentiments de l'homme très inquiétants, lui  qui a perdu la tête pour une femme.

 

 

JE VOIS DES OPPOSTIONS ici:

 

J'ai voulu lui parler, et ma voix s'est perdue et 

 

Trop présente à mes yeux je croyais lui parler ;

Quelquefois, mais trop tard, je lui demandais grâce :

 

J'employais les soupirs, et même la menace

 

le mot menace est inquiétantepour un homme amoureux même en rêve cela fait penser qu'en

 

réalité il peut devenir violent, et perdre tout SENS du réel, que tout devienne démesuré, que

 

cela devienne de l'obsession  .

 

 

Bon voilà, ce que j'ai à dire.A plus.