Le Thénardier était un homme petit, maigre, blême, anguleux, osseux, chétif, qui avait l'air malade et qui se portait à merveille; sa fourberie commençait là. Il souriait habituellement par précaution, et était poli à peu près avec tout le monde, même avecle mendiant auquel il refusait un liard. Il avait le regard d'une fouine et la mine d'un homme de lettres. Il ressemblait beaucoup aux portraits de l'abbé Delille. Sa coquetterie consistait à boire avec les roulier. Personne n'avait jamais pu le griser. Il fumait dans une grosse pipe. Il portait une blouse et sous sa blouse un vieil habit noir. Il avait des prétentions à la littérature et au matérialisme. Il y avait des noms qu'il prononçait souvent, pour appuyer les choses quelconques qu'il disait, Voltaire, Raynal, Parny, et chose bizarre, saint Augustin . Il affirmait avoir “ un système ”. Du reste fort escroc. Un filousophe. Cette nuance existe.

Expliquez pourquoi Hugo invente le mot "filousophe" pour parler de son personnage ?et trouver les expansions du nom et leur nature des mots soulignés.

Aidez moi c'est urgent s'ilvousplait

1

Réponses

2013-03-08T20:41:58+01:00

  expansion du nom homme ; :  petit, maigre, blême, anguleux, osseux, chétif, NATURE:

 

adjectifs  qualificatifs

 

     expansion du nom le regard   : d'une fouine NATURE: nom commun

 

   expansion du nom le mendiant : auquel il refusait un liar (attention j'ai un doûte pour celui là)NATURE :proposition subordonnée relative

 

  expansion du nom aux portraits  :  de l'abbé Delill  NATURE: nom  propre

 

  

    expansion du nom   pipe : grosse NATURE: adjectif  qualificatif

 

     expansion du nom habit :   vieil et   noir  Nature :adjectifs  qualificatifs

 

  expansion du nom des noms :  qu'il prononçait souvent NATURE: proposition subordonnée 

 relative

 

 

filousophe: c'est un mélange de filou et de philosophe, filou car cela veut dire, voleur tricheur

 

excro car lui c'est ce qu'il est et philosophe, car il Il avait des prétentions à la littérature, comme le dit le texte.

 

 

et voilà, à plus.