Bonjour a tous,

Voila j ai un devoir maison en français a faire pendant les vacances mais je n arrive pas à 2 questions.(il y en a 10 en tout,j'ai fait les autres il ne me manque que celles.)

Le texte support est Cris de Laurent Gaudé:

Je croise de plus en plus de nouveaux. Par petits groupes affairés. Est-ce qu'ils comprennent d'où je viens en me regardant passer ? Est-ce qu'ils voient, à la façon dont j'avance, que je luis plus vieux qu'eux de milliers d'années ? Je suis le vieillard de la guerre qui rase les parois des tranchées. Le vieillard de la guerre qui n'entend plus rien et marche tête baissée. Ne pas faire trop attention à eux. Rester concentré sur mes jambes. je dois tenir jusqu'au train. Ils prennent place dans les tranchées. Je connais le nom de ceux qu'ils remplacent. J'ai mangé avec les cadavres qu'ils ensevelissent. mais que leur importe le nom des tuées. C'est leur tour, maintenant, de jouer leur vie aux dés. Ils sont nombreux. Forts et bien équipés. Je ne suis plus un homme, comme eux. Je sors de la dernière tranchée maintenant. Voilà. La marche va bientôt cesser. la gare est là. Je lève la tête. je n'en crois pas mes yeux. Une foule incroyable de soldats, d'armes et de caisses entassées. Des trains entiers ont dû se succéder pour déverser ce peuple de soldats. Ils piétinent le sol sans avancer. Encombrés par leur propre nombre. Ne sachant où aller. Attendant de recevoir des ordres. Attendant de connaître leur affectation. Attendant pour monter au front et prendre position. Une foule entière. Une nouvelle vague pour tout recommencer. Je me fraye un passage. Nous sommes si peu à prendre le train dans l'autre sens. Je me fraye un passage au milieu de ceux qui vont me succéder. Ils ne tarderont pas à me ressembler. Je garde la tête baissée. Je ne veux pas qu'ils me voient. Je ne veux pas leur laisser voir ce que sera leur visage épuisé. Je suis le vieillard de la guerre. j'ai le même âge qu'eux mais je suis sourd et voûté. Je suis le vieillard des tranchées, je marche la tête baissée et monte dans le train sans me retourner sur la foule des condamnés. 1.Quelle remarque pouvez-vous faire sur les phrases "Ne pas faire trop attention a eux.Rester concentré sur mes jambes"?Que traduisent-elles? 2.Sous la forme d'une réponse construite,expliquez comment le narrateur parvient à témoigner de la guerre.

Merci d'avance! :)

1

Réponses

2013-02-26T11:37:35+01:00

Ne pas faire trop attention à eux car le vieillard avance au milieu des soldats et des corps mort il reste concentré sur ses jambes car il ne veut pas regarder cette boucherie autour de lui, il est perdu, il avance tout droit en se concentrant sur ses jambes tant qu'il marche il est en vie.

 

 

Le narrateur parvient à témoigner de la guerre avec des monologues,de differents personnages, qui se suivent qui donnent chacun une vision complementaire de la guerre