Bonsoir, pourriez vous me mettre ce texte au passé simple si il vous plait ? Merci beaucoup d'avance !!!

je me suis levé un beau matin d'Automne, il fessai beau, tout en déjeunant avec mon bol de lait avec des cereal et mes tartines a la confiture de fraise j'apercu soudain un dragon, la terreur se peignit sur mon visage, je n'arrivais pas à y croire ! Un dragon ici, chez moi ? Je me cacha immédiatement par peur qu'il me tue, il ne bougeait pas et me fixait droit dans les yeux . Je garda mon sang froid et au fur et à mesure du temps, je m'en approchais et remarqué qu'il etais inoffensif, alors je me suis rapproché encore plus : il savait parler, je l'ai caresser, je lui parler ! Quelues jours plus tard, après avoir bien fait connaissance, nous etions devenus amis, il me prit sur son dos j'etais content : je volais avec lui, je voyais la ville, ma si belle ville vue d' en haut. Une heure après, il redescendit sur terre et il me dit qu'il devait partir car le climat de cette terre ne lui convenai pas et qu'il avait une famille je lui fis mes adieux et luiu de même. Je n'arrivais toujours pas à y croire quelques temps après, était-ce un rêve, la réalité ? Il parti dans un de ces pays chaud et je ne l'ai plus jamais revu mais il ai toujours present dans mon coeur.

1

Réponses

2013-02-11T20:41:07+01:00

Je me levai un bon matin d’Automne, il fit beau, tout en déjeunant  avec mon bol de lait avec des céréales et mes tartines à la confiture de fraises, j’aperçus soudain un dragon, la terreur se peignit sur mon visage, je n arrivai  pas à y croire ! Un dragon ici, chez moi ? Je me cachai immédiatement par peur qu’il ne me tue, il ne bougea pas et me fixa droit dans les yeux. Je gardai mon sang froid et au fur et à mesure du temps, je m’en approchai et remarqua qu’il était inoffensif, alors je m’en rapprochai  encore plus, il sut parler, je l’ai caressé, je lui parlai! Quelques jours plus tard, après avoir bien fait connaissance, nous devînmes amis, il me prit sur son dos je fus content : je volai avec lui, je vis la ville, ma si belle ville vue d’en haut. Une heure après, il redescendit sur terre et il me dit qu'il devait partir car le climat de cette terre ne lui convenu pas et qu'il avait une famille je lui fis mes adieux et lui de même. Je n arrivai toujours pas à y croire quelques temps après, était-ce un rêve, la réalité ? Il partit dans un de ces pays chaud et je ne l'ai plus jamais revu mais il fut toujours présent dans mon cœur.

 

 

 

 

J espere qu au moins a va t aider moi non plus je ne suis pa bonne en francais alors lit le au moins tu verras un peu