Bonjour j'ai petit problème avec des résumé pour demain pourriez vous me donner les résumer en quelque ligne (si possible environ lignes) de : - La dame qui fit trois fois le tour de l'église ( Rutebeuf ) - Le testament de l'âne ( Rutebeuf ) - Barat et Haimet ( Jean Bodel ) - Brunain, la vache du prêtre ( Jean Bodel) - Estourmi ( Huon Piaucele ) - Estula ( ANONYME ) - Le paysan devenu médecin ( ANONYME ) - Les trois aveugles de Compiègne ( Courtebarbe ) - Le paysan devenu médecin ( ANONYME ) - Le boucher d'Abbeville ( Eustache d'Amiens ) J'attend votre réponse ;) et MERCI D'AVANCE

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-01-23T21:21:06+01:00

Brunain la vache du prêtre : 

Ce fabliau du XIIIe écrit par Jean Bodel raconte l’histoire d’un paysan et de sa femme qui assiste à un sermon d’un prêtre fin et malin ou il est dit qu’il faut donner et Dieu doublera le don. Ils décident donc de donner leur vache Blerain, le prêtre les félicite, il demande aussitôt de lié sa vache Brunain a Blérain. Les deux vaches liées sorte de la propriété du prêtre et vont dans la maison du paysans et de sa femme. Le paysans et sa femme s’en reparte tout joyeux.                                

Le testalent de l'ane: 

C’est l’histoire d’un prêtre riche et solitaire, qui possédait un âne qui comptait beaucoup pour lui. Un jour l’âne mourut, le prêtre qui ne voulait pas confier le corps de l’âne au boucher se résigna à l’enterrer dans le cimetière des paroissiens. Mais il y avait un évêque riche et généreux, mécontent de l’enterrement de l’âne au milieu des paroissiens. L’évêque décida de punir le prêtre, le prêtre lui demanda de comparaitre a un autre moment, l’évêque lui accorda alors cette faveur. Au moment voulu le prêtre demanda à l’évêque s’il pouvait se confesser, l’évêque ne refusa pas. Mais le prêtre qui était rusé lui dit que pendant toute les années ou l’âne avait travaillé pour lui il le payait mais l’âne ne dépensait pas un sou, quand il fut sur le point de mourir l’âne demanda de transmettre tout l’argent qu’il avait économisé  a l’évêque a la seul condition qu’il le fasse ensevelir en terre chrétienne. Le prêtre donnât donc une bourse bien remplit à l’évêque, il accepta volontiers l’argent et laissa le prêtre partir.                                                                                                               En voila deux :)