Réponses

2012-05-15T13:38:06+02:00

Résumé
La formation de l'éthique chevaleresque, à partir de la fin du XIe s., impose peu à peu aux chevaliers un modèle de
comportement guerrier moins barbare qu'auparavant, fondé à la fois sur le respect du code déontologique, sur l'intérêt et, dans
une moindre mesure, sur des considérations morales ou religieuses. Ce modèle se répand dans toute l'Europe chrétienne, mais
il ne concerne guère que les membres de l'aristocratie. L'étude du comportement des divers combattants dans les batailles, les
sièges, les razzias, les joutes et les tournois, fait apparaître, derrière cette constatation globale, de multiples variantes du plus
haut intérêt pour l'historien des idées et des moeurs.