Ecrire ce texte au plus-que-parfait et à la première personne du pluriel.

Vous ferez toutes les modifications nécessaires.

Et de deux ! Je ne manquerai plus une occasion, désormais, d'user mes adversaires l'un par l'autre. Je déploierai des ruses d'Apache pour me procurer un sac de malheureux bonbons à la menthe, que je laisserai bien en évidence près de la barrette de l'abbé, afin que Folcoche le soupçonne de distributions intempestives. A tout propos, je vanterai B VII, << sévère mais juste >>. J'agacerai l'abbé, mais ma réputation bien établie de frondeur ne permettra pas à Folcoche de sentir que je le manoeuvre.

2

Réponses

2013-01-01T21:50:02+01:00

nous n'avions plus manqué...nos adversaires. nous avions déployé...nou procurer...que nous avions laissé . nous avions vanté nous avions agacé nos réputations n'avaient pas permis ..nous l'avions manoeuvré

Meilleure réponse !
  • PAU64
  • Modératrice Junior
2013-01-01T21:55:04+01:00

Et de deux ! Nous n'avions manqué plus d'une occasion, désormais, d'user nos adversaires l'un par l'autre. Nous avions déployé des ruses d'Apache pour nous procurer un sac de malheureux bonbons à la menthe, que nous avions laissé bien en évidence près de la barette de l'abbé, afin que Folcoche l'avais soupçonné de distributions intempestives. A tout propos, nous avions venté B VII, "sévère mais juste ". Nous avions agacé l'abbé, mais notre réputation bien établie de frondeur ne nous avait pas permis à Folcoche de sentir que nous l'avions manoeuvré.

 

 

Le plus-que-parfait se forme : auxiliare à l'imparfait + participe passé