Les Polonais travaillant aux mines, vivant en groupe, n'ont que peu ou pas de rapports avec nos ressortissants. Loin de les rechercher, ils s'efforcent de vivre uniquement entre eux, encouragés en cela par leurs ministres du culte et par leurs autorités consulaires elles-mêmes. Le Polonais ne recherche pas la compagnie de l'ouvrier français. Cette observation se vérifie même durant les heures de travail. Au fond de la mine comme sur le carreau ou à l'atelier, un mur invisible les sépare.
Expliquer la phrase soulignée.

2

Réponses

Meilleure réponse !
2014-10-28T22:07:58+01:00
Bonsoir ! On peut expliquer la phrase soulignée par la barrière de la langue et la fatigue des ouvriers qui travaillent beaucoup. En espérant répondre à ta question, bonne soirée !
2014-10-28T22:10:44+01:00
Selon moi ils ne se mélange pas avec les autres ouvriers alors qu'ils devraient pour s'intégrer et stoper les rumeures les concernent.

Pas sur mais ça me parait logique, espère t’avoir aider