Réponses

2014-10-28T11:37:16+01:00
1793 3 mai 1793 – Napoléon, déjà victime en mars d'une tentative d'assassinat, est contraint de quitter Ajaccio. – 23 mai 1793 – La maison Bonaparte est mise à sac par les partisans de Paoli. – 27 mai 1793 – Pascal Paoli, de retour d'exil, fait bannir de Corse la famille Bonaparte, qui a pris parti contre lui. 10 juin 1793 – Napoléon et les siens quittent Calvi, où ils s'étaient réfugiés quelques jours. – 13 juin 1793 – Ils débarquent à Toulon ; la famille s'installe dans une modeste villa, à La Valette. – 26 juin 1793 – Le capitaine Bonaparte rejoint son régiment à Nice ; il reçoit le commandement se la 12ème compagnie, chargée du service des batteries de côte. 25 juillet 1793 – Bonaparte est envoyé à Avignon pour en déloger les fédéralistes marseillais ; il s'empare sans coup férir de Villeneuve et pointe lui-même – si on en croit la légende – les canons qui bombardent la ville des Papes. – 28 juillet 1793 – Entrée à Avignon. – 29 juillet 1793 – Napoleon met le point final à son unique oeuvre de fiction : Le souper de Beaucaire. 16 septembre 1793 – Les représentants en mission Gasparin et Saliceti l'envoient prendre le commandement de l'artillerie devant Toulon. 28 octobre 1793 – Promotion du capitaine Bonaparte au grade de chef de bataillon. 6 décembre 1793 – Une lettre du général Dugommier, qui commande depuis la mi-novembre les armées d'Italie et du Midi devant Toulon, est lue à la Convention ; il y fait l'éloge du « citoyen Buona Parte ». – 17 décembre 1793 – Au cours de l'assaut donné au fort Mulgrave, le commandant Bonaparte est blessé d'un coup de baïonnette au mollet mais continue de combattre, vaillamment secondé par les capitaines Jean-Baptiste Muiron et Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont. – 19 décembre 1793 – Il pénètre dans Toulon à sept heures du matin, tandis que les escadres alliées évacuent la rade. – 22 décembre 1793 – Nouvelle promotion, cette fois directement au grade de général de brigade. – 26 décembre 1793 – Lui sont confiées l'organisation de la défense de Marseille et l'inspection de la côte provençale.