Voilà je dois rédiger un dialogue du genre théâtrale entre Rousseau et Molière où Rousseau fait des reproches à Molière à propos de ses comédies.

Voilà les thèses: la thèse de Rousseau est : Les comédies de Molière sont néfastes pour la société et la thèse de Molière: Dans mes comédies, j'attaque par despeintures les moeurs et les vices de mon siècle Voici mon dialogue, merci de vos avis:

Rousseau a assisté à la représentation de la pièce de Molière, Le Tartuffe mise en scène par l'illustre théâtre, la troupe de Molière. A la fin de la représentation, Rousseau décide d'aller parler à Molière, et la conversation commence. Rousseau: Se peut-t-il qu'en ces lieux enfin je vous voie, Que Rousseau ait rencontré Molière? Molière: Quelle joie ai-je de vous voir à l'une de mes représentations! Rousseau: Je n'en doute point! (Sa voix prend un air désagréable) Mais je préfère être franc avec vous et vous dire à quel point je ne peux supporter le désordre social que peut créer vos comédies! Molière: Je ne vois point pourquoi mes comédies seraient la cause d'un désordre social, elles ont le but de divertir les hommes en les corrigeant! Rousseau: (Rousseau s'écrie) Vous vous moquez de l'église dans votre oeuvre Le Tartuffe où vous donnez une image négative sur la religion en faisant passer les dévots pour des personnes hypocrites et vous influencez les honnêtes gens à se méfier d'eux et de la religion! Molière: A travers mes comédies je cherche à faire le bien en dénonçant les hypocrites dans mon oeuvre Le Tartuffe qui est le personnage principal, c'est un faux-dévot qui abuse de la gentillesse d'Orgon pour séduire sa femme et il est très hypocrite envers lui car il le considère comme un homme à mener par le bout du nez! Rousseau: Vous êtes un homme serviable, Molière! (dit-t-il sur un air ironique) Molière: Votre âme est un paysage noir, Rousseau! Rousseau: Vos comédies sont des ouragans dévasteurs, Molière! Molière: (s'exprimant sur un air indigné) Que faîtes-vous ici alors? (Rousseau est indifféré par la remarque de Molière et continue la conversation) Rousseau:Vous renversez toutes les institutions de la société dont le mariage où vous le présentez comme un moyen pour séduire dans votre oeuvre Don Juan où le personnage principal utilise le mariage pour séduire les femmes et vous prétendez que les femmes méritent une autre éducation dans votre oeuvre l'Ecole des femmes! Molière: Je cherche à dénoncer les hommes qui proposent le mariage avec intérêts dans mon oeuvre Don Juan que vous citez où le personnage principal joue avec les sentiments de deux jeunes paysannes naïves, Charlotte et Mathurine en proposant à l'une et à l'autre le mariage et en ce qui concerne l'Ecole des femmes , Agnes une jeune fille innocente, se voit contrainte de se marier avec son tuteur d'âge mûr qui veut éviter de se faire tromper par une femme mais la jeune fille tombe amoureuse d'Horace, le problème c'est que son éducation lui interdit de choisir qui elle veut épouser! Rousseau: (Sur un ton ironique) Ô frère charitable! Molière: Avez-vous fini cette...( se faisant interrompre par Rousseau) Rousseau: Non! (Dit-t-il d'un ton autoritaire) Molière: Vos mots sont comme la folie, ils vous font perdre la tête! Rousseau: Oui Molière! (Dit-t-il d'un ton indifférent) Rousseau: Molière! (ajouta-t-il) Vous vous moquez des bourgeois dans votre oeuvre le Bourgeois Gentilhomme où vous ridiculisez Monsieur Jourdain à cause de ses choix d'apprentissage car il veut apprendre l'orthographe à la place de la morale et vous faîtes de Monsieur Jourdain une généralité en faisant croire que les bourgeois utilisent des mots enfantins pour s'exprimer et qu'ils agissent comme des enfants avec une attitude malpolie! Molière: Je dénonce seulement les bourgeois qui veulent être nobles comme dans mon oeuvre le Bourgeois Gentilhomme où Monsieur Jourdain un bourgeois riche qui rêve d'être noble et donc il engage des professeurs pour lui apprendre tout ce qu'un noble doit savoir selon lui, le problème c'est qu'il n'est pas doué, c'est un homme capricieux et facile à berner! Rousseau: Passons...! Rousseau: Vous donnez une mauvaise imagine inappropriée à la profession de médecin dans votre oeuvre Le malade imaginaire où vous faîtes croire que les médecins profitent de la maladie de leurs patients pour se faire de l'argent! Molière: Je dénonce seulement les médecins qui cherchent à gagner de l'argent sur le dos de leurs patients dont mon oeuvre Le malade imaginaire où son médecin Monsieur Purgon et l'apothicaire Monsieur Fleurant lui font croire qu'il souffre de toutes sortes de maladies pour lui soutirer de l'argent et vu qu'il est hypocondriaque il y croit! Rousseau: Je préfére vous laisser avec votre imagination et m'en aller! Molière: Revenez me voir dès que votre esprit sera saint! Rousseau: Mon esprit est intacte, Molière! Molière: Oui vous êtes le plus sage des hommes sur cette terre! (en affichant un sourire moqueur) Rousseau: Oui Molière! (D'un ton toujours aussi indifférent)

1

Réponses

2012-12-16T00:25:23+01:00

Mon avis : Je pense que tu rentres tout de suite dans le vif du sujet avec "Mais je préfère être franc avec vous et vous dire à quel point je ne peux supporter le désordre social que peut créer vos comédies" Peut-être devrais-tu le dire d'une autre façon.

Evite de faire dire à Molière "Dans mon oeuvre "..." je dénonce". Je trouve qu'à force ça fait lourd tout comme toutes les explications des oeuvres. Relis les plus entre elles. Et je pense que tu devrais faire en sorte que Molière critique Rousseau à son tour, sur des oeuvres qu'il n'apprecierait pas. Ca ouvrirait la discussion.