Bonsoir ! J'ai un commentaire à faire sur le texte ci joint, et je n'arrive pas à démarrer, ni à trouver un plan et encore moins une problématique... Pourriez vous me donner des pistes svp ?

« L’homme peut être abordé de deux manières : comme objet de recherche scientifique et comme existence d'une liberté inaccessible à toute science. Dans le premier cas, nous parlons de l'homme comme objet ; dans le second, d'une réalité qu'il nous est impossible d'objecter : l'homme est ; il approfondit quand il est vraiment conscient de lui-même. Ce que nous pouvons savoir de lui n'est pas exhaustif ; son être, nous ne pouvons que l'éprouver à l'origine même de notre pensée et de notre action. L'homme est en principe plus que ce qu'il peut savoir de soi. Nous sommes conscients de notre liberté si nous reconnaissons que certaines exigences nous concernent. Il dépend de nous de les satisfaire ou de nous y dérober. Nous ne pouvons pas sincèrement contester le fait que nous prenons des décisions et que par là nous décidons de nous-mêmes, nous sommes responsables. Celui qui tente de le nier doit s'interdire, s'il est conséquent, toute exigence à l'égard d'autres hommes. Un accusé voulut un jour plaider son innocence devant le tribunal ; il allégua qu'il était né avec des dispositions qui l'avaient entraîné au mal et que, ne pouvant agir différemment, il ne devait pas être tenu pour responsable. Le juge répondit avec esprit que la même raison justifiait également sa conduite à lui, juge ; il ne pouvait pas non plus faire autrement que de condamner, étant ce qu'il était et forcé par là d'agir selon les lois données. »

Karl Jaspers, introduction à la philosophie, VI

1

Réponses

2012-12-14T22:51:47+01:00

démontrer en quoi l'étonnement est une démarche qui tend vers la connaissance

nous verrons de quelle façon la philosophie est liée a l'étonnement et au savoir.