« MISÉRABLE, adj. & s. (Gramm.) celui qui est dans le malheur, dans la peine, dans la douleur, dans la misère, en un mot, dans quelque situation que lui rend l’existence à charge, quoique peut-être il ne voulût ni se donner la mort, ni l’accepter d’une autre main. La superstition et le despotisme couvrent et ont couvert dans tous les temps la terre de misérables. Il se prend encore en d’autres sens ; on dit un auteur misérable, une plaisanterie misérable, deux misérables chevaux, un préjugé misérable. »

L'auteur cherche-il à convaincre ou persuader le lecteur ? Pourquoi ?


1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-10-11T18:44:32+02:00
L'auteur cherche-il à convaincre ou persuader le lecteur ? Pourquoi ?

Je dirai que l'auteur cherche plutôt à persuader le lecteur. En effet, il fait appel à l'émotion, à l'affectivité du lecteur. Il cherche à l'indigner.
L'implication du lecteur dans le discours est marqué par le pronom "on", par l'apostrophe "celui qui est dans le malheur, dans la peine, dans la douleur, dans la misère...".
L'insistance est aussi démontrée par la répétition "misérable", ainsi que l'accumulation de termes systèmes dans le sens de gradation comme "le malheur, la peine, la douleur, la misère"