Réponses

2014-10-06T20:09:24+02:00
Châteaubriand pratique un peu tout les genres littéraire, mais il y a des constantes comme l'importance de la réflexion sur l'histoire.
2014-10-06T20:12:54+02:00
Chateaubriand, Une nuit dans les déserts du Nouveau Monde.
Introduction :
Renè de Chateaubriand a eut une enfance difficile et solitaire. Alors que la société connaissait un bouleversement sans précédent, il trouve l'occasion d'assouvir son envie d'ailleurs en embarquant pour le Nouveau Monde en 1781. Il entreprend donc un long voyage à la recherche du passage du Nord-Ouest, découvert depuis, qui ferait communique la mer de Béring dans le pacifique et la baie d'Hudson dans l'atlantique. Il y renonce une fois rendu en Amérique et décide de se promener en tant que poète, curieux de tout, sillonnant plus ou moins seul le continent. Durant ce voyage, il tiendra plusieurs journaux dans lequel il rapportera des descriptions très précises de la faune, la flore, des indigènes, des moeurs et des cultures qu'il rencontrera tout au long de son périple. On raconte tout de même, à son retour et plus tard, qu'il n'aurait pas eu le temps de vivre tout ce qu'il a décrit dans son ouvrage, qu'il se serait servi de note d'autres explorateurs mais cette piste n'a jamais été prouvé. Connaissant son caractère quelque peu vaniteux, cela n'aurait sans doute aujourd'hui rien d'étonnant.
Selon lui, ce fut le deuil de sa mère et de sa soeur en 1798 qui le poussa à entreprendre la publication du Génie du Christianisme, comme un retour à la foi et à la croyance en un Dieu unique. Il y rassemble  des écrits comme Atala, Renè ou encore, Voyage en Amérique.
Durant son voyage, il tiendra d'ailleurs une sorte de journal de bord, dans lequel on trouvera le texte cité :
« Un soir, je m'étais égaré dans une forêt à quelques distance de la cataracte de Niagara : bientôt je vis le jour s'éteindre autours de moi, et je goutais, dans toute sa solitude, le beau spectacle d'une nuit dans les déserts du Nouveau Monde. »
A partir de la région de Niagara, Chateaubriand cessera de préciser les dates et les lieux de ces écrits, on assiste à une véritable perte de notion de temps et d'espace, l'homme entre-t-il à ce moment précis en communion total avec la nature ? Aucune réponse n'a pu être apporter ce jour face à ce flou.
Le Génie du Christianisme, livre dont est tiré cet extrait, paraît en France en 1802, soit vingt ans après son voyage initial et juste après la réconciliation entre l'Eglise et l'Etat. La France sort de la révolution et aspire à un renouveau religieux. Le succès de cet ouvrage est donc colossale.
Bien entendu, cet écrit fait l'éloge du Christianisme mais la réflexion est plus profonde, Chateaubriand souhaite apporte la démonstration que la religion chrétienne est la plus « poétique », « humaine », « favorable à la liberté, aux arts et aux lettres », ainsi qu' « un facteur de progrès ».
Le style de l'extrait reste encore bien classique, nous détectons tout de même une certaine sensibilité qui annonce les prémices de ce que sera, le Romantisme.
Dans « Une nuit dans les déserts du Nouveau Monde », il s'agit de souvenirs de paysages et de sites découverts lors d'un voyage.