Réécrivez ce passage en adoptant le point de vue d'un compagnon du narrateur.

Je suis toujours debout sur la mine. Nous étions partis ce matin en patrouille et je marchais le dernier comme d'habitude, ils sont tous passés a côté, mais j'ai senti le déclic sous mon pied et je me suis arrêté net. Elles n'éclatent que quand on retire son pied. J'ai lancé aux autres ce que j'avais dans mes poches et je leur ai dit de s'en aller.

1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-09-24T15:16:35+02:00
Il est toujours debout sur la mine. Nous étions partis ce matin en patrouille et il marchait le dernier comme d'habitude, nous sommes tous passés a côté, mais il a senti le déclic sous son pied et il s'est arrêté net. Elles n'éclatent que quand on retire son pied. Il nous a lancé ce qu'il avait dans ses poches et nous a dit de nous en aller.