Bonsoir, pouvez-vous m'aider pour cette question de français svp ?

Quelle idée Victor Hugo défend-t-il ? Justifier par des citations du texte.

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;
Ô sort ! fatals noeuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit...

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un oeil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La vilaine bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !

Victor Hugo, Les Contemplations

2

Réponses

2014-09-23T20:49:25+02:00
 Ce texte montre l’attachement de Victor Hugo pour la Nature et son attachement à aimer ce que personne n’aime. ici, se sont les araignées et les orties.L’auteur exprime leur laideur, et le fait que personne ne les aimes. Tout en essayant de nous convaincre de voir leur beauté. 
Il cherche a valoriser et à enlever les idées préconçus de la majorités des gens.les décrit comme "Vilaine bête et mauvaises herbes" pour montrer ceux que les personnes pensent de ces espèces mais il cherche à nous faire voir ce que lui voit, c'est à dire que ceux que l'on déteste cherche aussi de l'amour.
2014-09-23T20:52:50+02:00
L’araignée (animal) et l’ortie (une plante) sont des créatures repoussants ,répulsives ,qui inspirent un dégout  pour les autres .cette laideur les condamnent a la réclusion et la solitude . Mais malgré ce côté hideux ces créatures ne demandent qu'un peu d’amour ,, de tendresse et surtout de la compassion . Ces creatures symbolisent  toute personne qui se voit  exclue,cesurée ,rejetée par une  societé  impitoyable qui jugent d’apres les apparences . victor hugo  defends  avec ardeur  ces etres marginalisés  qui dans leur for interieur souffrent et ne reclament qu un peu de chaleur humaine et qu’on leur jette un regard clément.