Réponses

2014-09-23T12:29:43+02:00
Au moyen-âge, que ce soit de façon officielle ou privée, pour rapporter des faits ainsi que son savoir ou bien s'exprimer sur des sujets variés, ceux qui savent écrire correspondent :
(Christine de Pisan -> 1ere femme écrivain reconnue)--> Première femme française à vivre de sa plume, elle écrit des correspondances épistolaires aux sujets divers comme la politique dans "Epître à la reine Isabeau" ou le féminisme dans "Epitres au dieu d'amours".
* La célèbre correspondance du précepteur Pierre Abélard eut avec son élève Héloïse Dans leur relation amoureuse fut recueillie dans "lettres d'Abélard et d'Héloïse".
etc...
Au XVIème siècle Henri III crée les messagers royaux, qui acheminent également les lettres de particuliers.
Au XVIIème siècle Madame de Sévigné a écrit plus de 1155 lettres, la très grande majorité était adressée à sa fille. Leur correspondance dura environ 25 ans au rythme de deux ou trois lettres par semaine.
etc...
Au XIXème siècle (George Sand -> + 20 000 lettres), femme de lettres française, passe chaque jour plusieurs heures à sa correspondance : elle va écrire plus de 20 000.
En 1876 une invention commence à changer l’utilisation de la lettre : Le Téléphone.
Durant la guerre 14-18 la correspondance se fait par carte postale entre les soldats et les marraines de guerre, qui sont les femmes qui entretiennent des échanges avec les soldats qui sont au front pour les soutenir moralement.
(1971, 1er courrier électronique)
En 1971, le courrier électronique permet d’acheminer des messages instantanément à travers le monde.
Aujourd’hui, nous communiquons grâce aux S.M.S., aux portables et aux réseaux sociaux, ce qui permet de discuter instantanément et en visuel.
Les lettres ne sont plus trop utilisées, sauf dans les romans épistolaires comme Lettres de l’intérieur.




2014-09-23T13:01:51+02:00
La correspondance entre hier et aujourd'hui change. En effet, dans le passé, ceux qui savaient lire, écrire étaient reconnus comme étant intelligents. Ils pouvaient écrire pour transmettre aux autres. On y trouve des écrivains, des philosophes puis des gens dits "cultivés". C'était une marque de reconnaissance. De nos jours, la correspondance diffère et n'a peut-être pas la même destination. Je m'explique, un homme politique s'entoure de conseillers. Le langage écrit se transforme en sms par un public utilisateur de portables. Les mots y sont raccourcis, mais pourtant compris.