J'aimerai simplement votre avis sur ma rédaction.

Bonjour,
En Français je dois écrire une page de mon journal intime, une page quelconque qui s'est envolée et retrouver par un locuteur...
Qu'en pensez vous? Ressent-on une émotions durant la lecture? Fin que ressentez vous plutôt !

Je n'aurai jamais pensé que ce jour arriverai...Aujourd'hui j'ai été trahi. Pas une petite trahison de pacotille faite par une personne quelconque à qui on pardonne après deux jours. Non la vrai trahison, celle qui nous fait mal, qui nous anéanti. La grosse et terrible trahison qui nous tombe dessus sans qu'on s'y attende et qui nous donne l'impression que jamais on ne survivra à cette épreuve que la vie, si égoïste, nous oblige à affronter. On a la réelle impression que rester allongé, rester à terre, est la meilleur chose à faire...Tu te rappelles quand je te regardais sans dire un mot, et que tu n'aimais pas sa?Mais si je le faisais c'était pour la simple et bonne raison que tu étais magnifique à mes yeux. J'avais décidé de ne plus me refuser ces petits plaisirs de la vie. Tu es la seule fille qui m'a réellement fait plonger dans ce merveilleux sentiment. Tu m'a ouvert les portes d'un univers sans égal, où tout étais parfait, simple, où j'étais heureux, où les problèmes n'avaient aucune importance, un univers rien qu'à nous. Tu m'as montré ce que c'était de vraiment aimer, mais tu as oublié de préciser que cela pouvais aussi blesser.Je suis amoureux de toi Léa. Et je me rends maintenant compte que l'amour n'est qu'un simple cri dans le vide.Je t'avais présenté à mes parents qui te voyaient déjà comme leur belle fille, je t'avais confié touts mes secrets, toutes mes peines... Mais tu n'as su qu'en profiter.Quand je regarde toutes nos photos, nos messages... Je n'ai qu'une simple envie, celle de tout déchirer. De ne garder plus aucun souvenir de toi. J'ai la haine Léa. La haine. Comment as tu pu me faire sa? Toi qui prétendais m'aimer?Cet instant ou je t'ai vu embrasser ce pauvre type, enlacés contre un arbre, j'ai eu l'impression que le monde s'écroulait tout autour de moi et que je tombais dans un vide profond...Ton amour était faux. Tu m'as non seulement trompé devant mes propres yeux, mais tu m'as aussi fermé les portes de cet univers idyllique. Cette scène ne fait que défiler encore et encore dans mon esprit, les image s'entrechoquent dans ma tête, m'enfonçant un peu plus à chaque fois. Tu m'as fais vivre 7 mois de pur bonheur, et maintenant que l'histoire est à son terme, je me demande comment j'ai fait pour ne pas me rendre compte de qui tu étais vraiment. De ta vrai face caché.Maintenant je me sens seul... Mais la pire des choses n'est pas d'être seul, c'est de savoir que cette personne que je n'oublierai jamais m'a déjà oublié, de savoir que cette personne qui est a l'origine de mon chagrin est aussi la seule à pouvoir me redonner le sourire.

Texte édité environ 17 fois.
Merci à vous.

2
salut, envoie moi un message en prive.

Réponses

2014-09-21T18:54:11+02:00
Ton texte est pas mal , tu as emploi bcp de vocabulaires , franchement plutot pas mal !
2014-09-21T19:05:49+02:00
Je n'aurai jamais pensé que ce jour arriverait .Aujourd'hui, j'ai été trahi. Pas une petite trahison de pacotille faite par une personne quelconque à qui on pardonne après deux jours. Non la vrai trahison, celle qui nous fait mal, qui nous anéanti. La grosse et terrible trahison qui nous tombe dessus sans qu'on s'y attende et qui nous donne l'impression que jamais on ne survivra à cette épreuve que la vie, si égoïste, nous oblige à affronter. On a la réelle impression que rester allongé, rester à terre, est la meilleur chose à faire...Tu te rappelles quand je te regardais sans dire un mot, et que tu n'aimais pas sa?Mais si je le faisais c'était pour la simple et bonne raison que tu étais magnifique à mes yeux. J'avais décidé de ne plus me refuser ces petits plaisirs de la vie. Tu es la seule fille qui m'a réellement fait plonger dans ce merveilleux sentiment. Tu m'as ouvert les portes d'un univers sans égal, où tout était parfait, simple, où j'étais heureux, où les problèmes n'avaient aucune importance, un univers rien qu'à nous. Tu m'as montré ce que c'était de vraiment aimer, mais tu as oublié de préciser que cela pouvait aussi blesser.Je suis amoureux de toi Léa. Et je me rends maintenant compte que l'amour n'est qu'un simple cri dans le vide.Je t'avais présenté à mes parents qui te voyaient déjà comme leur belle fille, je t'avais confié tous mes secrets, toutes mes peines... Mais tu n'as su qu'en profiter.Quand je regarde toutes nos photos, nos messages... Je n'ai qu'une simple envie, celle de tout déchirer. De ne garder plus aucun souvenir de toi. J'ai la haine Léa. La haine. Comment as tu pu me faire ça ? Toi qui prétendais m'aimer ? Cet instant où je t'ai vu embrasser ce pauvre type, enlacée contre un arbre, j'ai eu l'impression que le monde s'écroulait tout autour de moi et que je tombais dans un vide profond...Ton amour était faux. Tu m'as non seulement trompé devant mes propres yeux, mais tu m'as aussi fermé les portes de cet univers idyllique. Cette scène ne fait que défiler encore et encore dans mon esprit, les image s'entrechoquent dans ma tête, m'enfonçant un peu plus à chaque fois. Tu m'as fais vivre sept mois de pur bonheur, et maintenant que l'histoire est à son terme, je me demande comment j'ai fait pour ne pas me rendre compte qui tu étais vraiment. De ta vraie face cachée.Maintenant je me sens seul...
Mais la pire des choses n'est pas d'être seul, c'est de savoir que cette personne que je n'oublierai jamais m'a déjà oublié, de savoir que cette personne qui est a l'origine de mon chagrin est aussi la seule à pouvoir me redonner le sourire.