Bonsoir, j'ai un devoir à rendre, mais je n'arrive pas à comprendre.. Je vous remercie de m'aider. :) J’avance encore, mâchoire serrée. Je la desserre pour dire : « Ma mère, tout à l’heure, pendant mon absence, vous avez… oublié ce portefeuille dans ma chambre. Je tiens à vous le rendre immédiatement. Lorsque vous êtes venues pour la première fois chez moi, je vous observais par un trou que j’ai pratiqué dans le mur de la sacristie. J’ai vu ensuite le portefeuille dans votre main, quand vous êtes venue pour la seconde fois et avez été retardée par ma présence. Je vous ai vo-lon-tai-re-ment laissée opérer tandis que je faisais un petit tour. Je regrette, mais vous avez raté votre coup. » Folcoche ne répond pas. Son silence est une statue de sel que lèche vainement ma salive. Je précise. « Cette affaire n’ira pas plus loin si, toutefois, nous tombons d’accord sur les suites qu’elle comporte. En attendant, voici le portefeuille. Les six mille sept cent francs y sont. » […] « Ainsi, il ne te suffit pas de m’avoir volée. Tu oses m’accuser, moi, ta mère, d’une sombre machination. Nous verrons ce qu’en pense sera ton père tout à l’heure. » […] « C’est ça, ma mère ! Je vous ai volée et, cinq minutes après, je vous ai remboursée. Papa va s’amuser. » […] Pour bien montrer que je ne crains rien, je fais mine de m’en aller. À peine ai-je franchi la porte que Folcoche me réclame. « Brasse-Brouillon ! » Tel n’est pas mon nom. Je fais encore quelques pas dans le couloir. « Eh bien, Jean ! Je t’appelle » Je reviens dédaigneux. Mais ne forçons pas trop la note. On songe à traiter. « Assieds-toi. » […] -Vous avez une proposition à me faire, ma mère ? » Mme Rezeau ne nie pas. « Oui… Enfin, peut être. Je ne comprends rien à cette histoire. Dieu sait quelle mise en scène tu as pu abuser tes frères, qui ne valent pas plus cher que toi. Je commence à comprendre ton jeu. Tu as voulu me mettre en difficulté. Mais dans quel but ? Que veux-tu ? -Vous quittez, ma mère. -Ah ! C’est donc ça ! » Folcoche pouvait répondre tout de suite : « D’accord ! Mais nous serons pas sincères. Le sac ne serait pas déballé. L’explication n’aurait pas lieu. Comprendre le texte : 1. De quoi Jean accuse-t-il sa mère ? 2. Folcoche avoue-t-elle son forfait ? Pourquoi ? 3. En fin de compte, quel est le désir commun de Jean et de sa mère ? Analyser et interpréter : 4. Comment peut-on qualifier les rapports entre mère et fils ? 5. À quel moment Jean prend-il le dessus ? Relevez des passages qui montrent la force et la maîtrise de jean. Faire le point et s’exprimer : 6. Quelle explication Jean attendait-il ? 7. Relatez, sous la forme d’un dialogue, une grave dispute entre un adulte et vous. Veillez à respecter les règles formelles du dialogue ( tirets, guillemets, alinéa, discours direct ) et à utiliser un registre courant ( pas de mots familiers, insultes ou grossièretés, construction correcte des phrases ).

1
ou est ton devoir
Je l'ai remis avec un autre document donc je pense que ça va marcher..
C'était plus compréhensible avec celui que tu avais mis avant... De toute façon, Dalta92meissa n'avait pas l'intention de t'aider. Je le ferai si tu changes. Bonne soirée! =)
Il accuse sa mère de vol
Merci Jordanbland03 :)

Réponses

Meilleure réponse !
2014-07-07T18:06:11+02:00
DIALOGUE
Une mère et sa fille :
La fille : "Maman, je veux tatouage pour mes 15 ans, je peux prendre rendez-vous ?"
La mère : -"C'est une plaisanterie Marie ? Tu n'as que 15 ans, un tatouage ne se fait pas à la légère, sur un coup de tête et surtout si jeune !"
- Mais ce n'est pas un coup de tête, c'est mûrement réfléchi ! Je ne suis plus une gamine, j'ai 15 ans ! Tu es toujours aussi vieux jeu, j'en ai marre que tu ne sois pas une mère plus cool !"
- Tu crois qu'à 15 ans tu es adulte ? Ton tatouage tu le feras quand tu seras majeur, il en est ainsi que tu sois contente ou pas !"
- S'il te plaît, toutes mes copines en ont au moins un, je ne te  demande pas la mer à boire tout de même, fais un effort toi aussi ! Tu me demandes de bien étudier, j'ai progresser, ma moyenne est passé de 12 à 15 et c'est ainsi que tu me récompenses ?
-"Saches que c'est pour toi que tu étudies, pour ton avenir, je n'ai pas à te remercier pour quelque chose qui est tout a fait normal, et puis se faire un tatouage pour rentrer dans le lot, pour faire comme tes copines, tu appelles ça murement réfléchi ! Une preuve que tu es loin d'être adulte !
"Je m'en fous, je le ferais quand même, sans ton avis, les parents de mes copines sont hyper cools, même eux sont tatoués, ils vont en boîte, toi tu es coincée !
-Attention, tu pousses le bouchon un peu trop loin, ne me manques pas de respect sinon je vais te punir !
-Ha voilà, me punir comme un bébé, non mais arrête un peu ! Pas de piercing, pas de tatouage, pas de boîte de nuit, tu vas me tenir en laisse jusqu'à quel âge ?
-Hé bien tant que tu seras sous ma propre responsabilité tu devras faire ce que je te demande, contente ou pas c'est pareil !
- Ha oui ? Tu crois ça ? Je vais me tirer de cette baraque, j'en ai marre de vivre avec toi, tu ne comprends jamais rien !