Bonjour, pour demain, j'ai une rédaction, plus précisement une nouvelle à rédiger, racontez un match de football en vous mettant à la place du ballon, votexte comportera une séquence narrative complète, des ruptures de ton et des rebondissements.

voilà ce que j'ai déja fait :
Un grand homme habillé de noir et de blanc me tient dans ses mains, je comprend ce qui va se passer et me dis " une fois de plus ", j'ia le coeur noué et la poitrine sérrée. L' homme me place au milieu du terrain, il siffle, l'enfer commence . On me tape, on me jette, on me lance, tous ces coups qui déplacent de doite à gauche, d'avant en arriere; ces hauts lancersqui me prpjettent en l'air et me font atterir de plein fouets ur le crâne ou le torse d'un joueur me attroceùment mal, je crie mais personne ne m'entend. Quand j' atterie dasn les filets, une moitié d ela foule crit, mes oreilles souffrent.
( là il gaut encore d' autres vhoses je pense )
Trois coups de sifflesretentissent. Un groupe d ejoueur de foot se mettent à criere et à sauter partout, tandis qu' un autre râle et s' éclipse. Je suis plein de boue, abimé par les crampons mais content que ce calvers se termine enfin.

1

Réponses

2014-06-15T11:18:24+02:00
Bonjour Manounette1306,

je pense que tu es dans la bonne voie, mais à ta place je ferais une plus longue description.. " Soudain, le pied d'un joueur heurte mon pauvre corps et je m'envole dans les aires. Je crois voler, là, dans le ciel, je peux voir un tas d'hommes, dans des tribunes, tous me regardent..mais je sens la fin arriver, le sol se rapproche..." J'espere que j'ai pu t'aider! :)
ah ouais, c'est mieux, j'ai raajouté ça aussi :
apres 45 min d ejeu, la mi tempsarrive enfin, je me repose. C'est beaucoup plus calme, quoique qu' i y a quelques disputes dans les gradins. Les autres regardent sur le grand écran les images et ralentis qu'ils n'ont pas pu voir du à leur position.
L'enfer revient, ces 15 minuetes ont été si courtes, de nouveaux , il y a des cirs et des coups, soudain le pied d'un joueur heurte mon pauvre corps et je m'envole dans les aires. Je crois voler, là, dans le ciel, je peux voir un tas d' hommes dans les tribunes, tous me regardent ... mais je sens la fin arriver, le sol se rapproche et je heurte de plein fouet un joueur sur son crâne dur.
j'enleve la partie d'avant pour mettre ca dans la deuxieme partie ( quand je dis ces lancers qui me projettent