Pensez vous que porter un uniforme diminué les ignégalité au collège ( jai dis que nn )

vous ferrer une introduction un plan détailler et une conclusion .

si vous pourriez déjà juste me donner des argument fournis sa serait sympas

merci d'avance <3:)

1

Réponses

2014-06-04T19:31:47+02:00
Non
Non pour les inégalités sociales acquises:
car ce que les gens ne peuvent afficher par les apparences(vêtements), ils l'affichent par le discours.
L'uniforme se divise alors en autant d'autres au sein d'un même groupe: la blouse du médecin, le bleu de l'ouvrier, celui de l'infirmière, ou la blouse de la femme de ménage...
Bref, le fond surpasse toujours la forme dès lors qu'il y a fréquentation: interactions, échanges d'expériences ou de vécu.
Ainsi dans une même classe, il y aura de toute façon ceux qui pratiquent l'équitation et les sports d'hiver et ceux qui sont inscrits en ateliers municipaux.
L'uniforme ne déplacera ou ne corrigera aucune inégalité sociale acquise.
Il peut même renforcer la volonté d'affirmer son appartenance à une catégorie favorisée par besoin de se distinguer au sein d'une indifférenciation, ou enfoncer plus profondément d'autres élèves dans un faux(factice) sentiment d'appartenance
Non pour les inégalités sociales à venir: l'uniforme ne conditionne pas la volonté ni la capacité d'un élève de réussir sa scolarité. L'égalité des chances, à travail et capacités égales, existe tout autant dans les collèges sans uniformes


Oui,
 1)pour les inégalités actuelles a travers le regard extérieur  posé à un instant T sur un groupe portant le même uniforme. Les signes extérieurs de richesse étant masqué, les relations conditionnées par l'apparence s'atténuent ou disparaissent
En situation de sortie ou de stage scolaire par exemple, chaque élève sera considéré non plus en fonction des signes extérieurs, mais sur un niveau supérieur  qui est son appartenance à un établissement scolaire. Le jugement de valeur portera alors sur l'établissement.
2)pour le postulat (principe)d'égalité des chances:c'est à dire que l'uniforme pose le principe d'égalité des chances pour l'avenir de tous les élèves. Il affirme manifestement, ostensiblement, que l'égalité des chances réside non pas dans la catégorie sociale d'origine, mais dans la capacité de travail des élèves, ses capacités de mémorisation et de mobilisation des connaissances, sa motivation, son ambition, sa détermination... Ainsi ne réussiront parmi les enfants d'origine très modestes uniquement ceux qui seront dotés d'une bonne capacité de travail. L'uniforme réaffirme simplement le principe d'égalité défendu de même dans les collèges sans uniforme

Conclusion: paradoxalement l'uniforme marque découpe et exacerbe toutes les différences sur un plan horizontal  (les élèves entre eux) comme sur le plan de la hiérarchie sociale, car dans tous les cas ne réussira que celui qui est capable de rassembler les conditions de sa réussite