TRÈS URGENT SVP: je dois faire un résumer de cet extrait en français svp:

« Young or old , Davy dear, as long as I am alive and have this house over my head, » said Pegotty, « you shall find it as if I expected you here directly minute. I shall keep it every day, as I used to keep your old little room, my darling […..]”. I felt the truth and constancy of my dear old nurse, with all my heart, and thanked her as well as I could. That was not very well, for she spoke to me thus, with her arms round my neck, in the morning, and I was going home in the morning, . and I went home in the morning, with herself and Mr Barkis in the cart. They left me at the gate, not easily or lightly; and it was a strange sight to me to see the cart go on, taking Pegotty away, and leaving me under the old elm-trees looking at the house, in which there was no face to look upon mine with love or liking any more. And now I fell into a state of neglect, which I cannot look back upon without compassion. I fell at once into a solitary condition,-apart from all friendly notice, apart from the society of all other boys of my own age, apart from all companionship but my own spiritless thoughts,- which seems to cast its gloom upon this paper as I write. What would I have given, to have been sent to the hardest school that was ever kept!- to have been taught something, anyhow, anywhere! No such hope dawned upon me. They disliked me [….]. Mr Murdstone [….] couldn’t bear me. [….] I was not actively ill-used. I was not beaten, or starved; but the wrong that was done to me had no intervals of relenting, and was done in a systematic, passionless manner. Day after day, week after week, month after month, I was coldly neglected.

1
, et j'allais à la maison le matin. et je rentrai chez moi le matin, avec elle-même et M. Barkis dans le panier. Ils m'ont laissé à la porte, pas facilement ou légère ; et c'était un spectacle étrange pour moi de voir le panier passer, prise Pegotty loin et me laissant sous les vieux ormes en regardant la maison, où il y n'avait aucun visage de mine considérer avec amour ou aimer plus.
Et maintenant je suis tombé dans un état d'abandon, dont je ne peux pas regarder en arrière sur sans compassion. Je suis tombé en même temps dans une condition solitaire - en dehors de tous les avis amical, en dehors de la société de tous les autres garçons de mon âge, en dehors de toute compagnie mais mes propres pensées spiritless, - qui jette sa morosité sur cet article que j'écris. Ce qui aurait j'ai donné, avoir été envoyé à l'école plus dur qui a été jamais gardé! - pour avoir été appris
quelque chose, en tout cas, n'importe où ! Sans cet espoir est apparu sur moi. Ils n'aimaient pas me [...]. M. Murdstone [...] ne pouvait pas me supporter. [….] Je ne étais pas activement révélera. Je n'étais pas battu, ou affamé ; mais la faute qui m'a fait n'eu aucun intervalle de fléchir et a été faite de manière systématique, sans passion. Jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, j'ai négligé froidement. voilà tout le texte
j'ai traduis mot à mot ton texte après tu n'as qu'a faire ton résumé
j'espère que je t'es aidé fin un peu

Réponses

2014-06-03T16:58:41+02:00
Un jeune garçon est en train de devenir un homme. Sa nourrice part et ce départ lui blesse profondément. Il arrive à une maison sans amour si âme. Il y a personne pour avec qu'il souhaitera rencontrer - même s'il est présenter aux voisins. Il se sont délaissé - les personnes habitant dans cette maison l'aime pas de tout et il le rejet.
C'est un très bref "summary" mais c'est pas facile car il y a des parties du texte qui manque ou n'est pas juste. Par ailleurs, c'est un extrait de quel livre?
c'est en commentaire juste en haut , et merci bcp