Bonjour, pouvez-vous me faire un petite texte concernant l'histoire de l'Andalousie ( vramaint un court avec de bonnes informations svp ) Merci beaucoup.

1
tu pourais le faire en francais d abord et je te le traduit ou tu na pa d idee?

Réponses

2014-05-31T16:51:23+02:00
J'ai trouver ce texte sur internet, j'espère qu'il te plaira :

L'histoire de l'Andalousie commence à l'époque néolithique à l'âge du Bronze (IIIème millénaire avant J.-C.- 800 avant J.-C.).

Les Phéniciens colonisent la région côtière vers le XIIème siècle av. J.C. (environ 320 km de long et de 8 à 25 km de large ).

Au VIe siècle av. J.C., arrivent les Carthaginois. L'Andalousie devient leur plus riche province.

A la fin du IIIème siècle av. J.C., l'Andalousie est conquise par les Romains durant la Seconde Guerre punique. Devenue la province d’Espagne bétique en 197 avant J.-C., elle fournit de l’huile, du vin et de l’argent à Rome.

Au début du Vème siècle, l'Andalousie est envahie par les Vandales qui donnent le nom de "Vandalusia". Celui-ci se transforme au fil des siècles en "Andalousia".

En 429, les Wisigoths occupent l'Andalousie et chassent les Vandales.

En 711, Tarik chef berbère débarque d’Afrique du Nord avec 7000 hommes berbères et arabes près de la montagne qui reçoit son nom, "Djabal al-Tariq" ("Gibraltar"), et chasse les Wisigoths.

Les musulmans s'installent en Espagne du VIIIème au XVème siècle.

Grenade, Cordoue, Séville, et Jaén sont de brillants foyers de la culture islamique.

Au XIème siècle, à partir de 1031, le califat de Cordoue se divise en plusieurs principautés, les Taifas (Cordoue, Séville, Jaén, Grenade).

Au XIIIème siècle, après la défaite de Las Navas de Tolosa en 1212, les Espagnols reprennent Cordoue en 1236, Jaén en 1246, Séville en 1248, Jérez et Cadix en 1250.

En 1492, la prise de Grenade par les Rois Catholiques, Ferdinand II d'Aragon et Isabelle Ière de Castille, chasse les Maures, et l'Andalousie est alors rattachée au royaume d'Espagne.

En 1610, l'Espagne possède l'ensemble des territoires andalous.