Réponses

Meilleure réponse !
2014-05-26T18:48:49+02:00
2) Sens du poème

Pas de champ lexical de la musique car Baudelaire ne parle pas de musique en spécialiste, ni en critique, ni en musicien mais en ignorant pris par une transe, une possession indescriptible «me prend» vers 1.
L’émotion est plus violente car Baudelaire est ignorant, vierge, innocent donc plus aisément séduit, plus naïf. 
Sentiments indicibles donc fait un jeu de rapprochement, comparaison ce qu’il éprouve – ce qu’éprouve un bateau pris par la mer : v1 : « comme », vers 6, vers 13, vers 9-10 
Lexique du corps vers 5, vers 9, vers 13, mouvement auquel il participe : vers 4, vers 7, vers 9, vers 11, phénomène qui devient une presque douleur vers 9-vers 10 « passions » [partir : souffrir] 
Agonie morale puis physique puis mort ( // Christ) décrit tout ce qu’il se produit dans un corps mis à mal 
Expérience de possession : l’être est envahi par une force qui le dépasse, qui le contrôle. Possession ambiguë : « comme une mer » : retour au ventre maternel ou navire sur les flots ? 
Quand il est pris par la musique, Baudelaire est aussi bien qu’un être pas né : bercé, réduit au mutisme du 1er âge.

Plus d'information sur bacdefrançais.net

Source :  
http://bacdefrancais.net/musique.php
La musique est vue comme un moyen d’évasion par le poète. La musique souvent me prend comme une mer ! Le poète voyage sur une mer et se laisse guider par elle. Il peut voyager dans un espace réel : sous un plafond de brume ou dans un vaste éther. L’éther est la quinte essentia en philosophie médiévale : la cinquième essence. Elle est également vue comme étant le cinquième élément, surpassant l’eau, le feu, l’air et la terre. Ainsi, lorsque le poète écoute la musique, il voyage dans l’éther
c’est-à-dire vers sa vision de la sublimation.
C'est maintenant a toi de dire ce que tu pense et qu'elle sentiment tu ressent en lisant ce poème.
Ca parait chinois mais quand on relie bien...
fracias