Réponses

2014-05-23T19:15:29+02:00
Une heure du matin...le mari rentre chez lui avec beaucoup de retard.
La femme :le regard menaçant- C'est à cette heure ci que tu rentres ?
Le mari- le regard gêné-Je suis désolé, j'ai eu une réunion de dernière minute,mon patron m'a demandé d'y participer, je ne pouvais pas refuser
La femme- haussant la voix-Et le téléphone ça n'existe pas ?
Le mari-bégayant- heu....bah.......je.........je n'y ai pas pensé, et puis je devais me dépêcher de.
La femme -lui coupant la parole- Mais oui, c'est ça ! Balivernes ! tu te moques de moi en plus ! Tu veux  me faire croire que cette soi-disant réunion a durer plus de 7 heures ? Arrête un peu !
Le mari :tentant de se justifier- Crois-moi, nous avons un super projet, je risque de monter en grade si mon dossier est retenu, nous pourrons enfin faire construire cette belle maison dont nous rêvons.
La femme :D'un ton ironique- Toi ? Monter en grade !  Tu as toujours refuser les responsabilités, tu veux me faire prendre des vessies pour des lanternes ? Et ta cravate ? Tu l'avais ce matin, tu l'as oublié à la réunion ?
Le mari-agacé- Cesse de te faire des films, je l'ai laissé dans la voiture, tu sais bien que de la porter toute la journée m'agace, déjà le port du costume trois pièces....
La femme- jetant le torchon qu'elle tient dans les mains-Mais oui ! biensur ! cesse tes mensonges ! Je sens d'ici le parfum de femme, c'était une réunion bien particulière non ? Crache le morceau et n'en parlons plus !
Le mari-fou de colère- Pour qui me prends-tu, ça fait 10 ans que nous sommes mariés, je suis travailleur, un bon père et fidèle, non mais tu dijonctes complètement ma pauv' femme !
La femme-voulant avoir le dernier mot- Bah justement, parlons-en ! ça fait dix aujourd'hui et comme cadeau d'anniversaire tu ne trouves pas mieux que de rentrer à cette heure ci, le repas que j'ai préparé est fichu, tu ne m'offres même pas un cadeau et tu cherches à m'inventer une histoire des plus absurdes !
Le mari-confus- Je suis désolé, j'ai complètement oublié, je suis impardonnable sur ce coup là.
La femme : Et bien, tu peux retourner mettre ta cravate, et allons au restaurant, débrouille toi pour en trouver un à cette heure-ci qui voudra bien nous servir!