Répondez aux questions. Il possède treize métairies, une vielleRépondez aux questions.

Il possède treize métairies, une vielle abbaye, où, par économie, il a muré les croisées, les ogives, les vitaux, ce qui les conserve ; et cent vingt-sept arpents de prairies où croissent et grossissent trois mille peupliers planté en 1793.
Enfin la maison dans laquelle il demeure est la sienne. Ainsi établit-on sa fortune visible. Quand à ses capitaux, deux seules personnes peuvent vaguement en présumer l'importance : l'une est monsieur Cruchot, notaire chargé des placements usuraires de monsieur Grandet ; l'autre, monsieur Grassins, le plus riche banquier de Saumur, aux bénéfices duquel le vigneron participe a sa convenance et secrètement. Quoique le vieux Cruchot et monsieur des Grassins possèdent cette profonde discrétion qui engendre en province la confiance et la fortune, ils témoignent publiquement à monsieur Grandet un si grand respect que les observateurs peuvent mesurer l'étendue des capitaux de l'ancien maire d'après la portée de l'obséquieuse considération dont il est l'objet. Il n'y a pas de Samur personne qui ne soit persuadé que monsieur Gradet n'ait un trésor particulier, une cachette pleine de louis, et ne se donne nuitamment les ineffables jouissances que procure l vue d'une grande masse d'or.

Questions
1. Relevez dans le textes trois verbes au subjonctif présent, puis justifiez leur emploi.

2. Réécrivez les 3 premières phrases en les mettant au passé. Vous veillerez à respecter la concordances des temps.

3. Relevez dans ce texte un groupe COD, en précisant le verbe dont il est complément.

4. Même consigne en relevant cette fois un COI.

5. Même consigne en relevant cette fois deux compléments circonstanciels de lieu.

1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-05-20T23:23:53+02:00
1. Relevez dans le textes trois verbes au subjonctif présent, puis justifiez leur emploi.

1)< soit persuadé,< ait , < se donne; ces trois verbes sont au subjonctif du fait de la forme négative,
2) il possédait treize métairies, une vieille abbaye, ou , par économie, il avait muré les croisées, les ogives, les vitraux, ce qui les conservait; et cent vingt-sept arpents de prairies ou croissaient et grossissaient trois mille  peupliers plantés en 1793. enfin la maison dans laquelle il demeurait était la sienne. Ainsi établissait-on sa fortune visible


3. Relevez dans ce texte un groupe COD, en précisant le verbe dont il est complément.
 voici quelques exemples possibles:
< treize métairies, une veille abbaye: C.O.D DU VERBE <  possédait:
< les croisées,  les ogives, les vitraux< C.O.D. DU VERBE < a muré;


4. Même consigne en relevant cette fois un COI.
< aux bénéfices, C.O.I. du verbe se  participe
5. Même consigne en relevant cette fois deux compléments circonstanciels de lieu.

< en province; complément circonstanciel de lieu du verbe < engendre:
< dans  Samur; complément circonstanciel de lieu du verbe< il y a;