Réponses

Meilleure réponse !
2014-05-14T21:13:09+02:00
Bonsoir

Il y a bien longtemps que je n'ai pas fait de philo mais ton sujet m'inspire quelques réflexions.
Je pense qu'il faut définir le mot bonheur. Il n'y a pas de définition exacte car le bonheur est une notion tout à fait subjective.
Le bonheur, est ce
- être riche
être seul ou entouré
être aimé
être bien dans sa peau
faire le métier que l'on souhaite
avoir une famille épanouie
savoir donner pour recevoir
aimer être au service des autres
être croyant
etc.
Je pense donc que la quête à tout prix du bonheur peut rendre malheureux car, par définition, si on est en quête de bonheur, c'est qu'on est malheureux.
Il ne faut pas désirer à tout prix ce que l'on n'aura jamais, il faut savoir se contenter de ce que l'on a et surtout  savoir regarder autour de soi. En france, nous vivons
 dans un pays   en paix
nous avons la liberté d'expression
nous pouvons voter
nous sommes en démocratie et non en totalitarisme
nous pouvons circuler librement hors des frontières
nous avons une protection sociale, médicale performante
nous avons un système éducatif performant, ouvert à tous
Tout n'est pas parfait bien sûr , il y a des gens malheureux, en difficulté mais ce n'est rien à côté de pays où la survie est la question primordiale pour presque tous.

Etre heureux est avant tout être en paix avec soi même et sa conscience, vivre au dessus de ses moyens pour avoir plus , pour avoir ce que l'on croit mieux rend malheureux, perpétuellement insatisfait et sans cesse à la poursuite de quelque chose. il est légitime de chercher à avoir mieux que ce que l'on a mais dans des limites raisonnables et possibles. Pour moi, la quête perpétuelle est une chimère et signe d'un mal être profond.
Voilà, je ne sais pas si tu en tireras quelque chose mais c'est mon avis sur la question.