Réponses

2014-05-14T16:09:34+02:00
Au terme du Congrès, les socialistes en faveur de l’adhésion à la IIIe Internationale sont 3 208, leurs opposants ne sont que 1 022. La division de la SFIO est donc inéluctable.
Alors que la SFIO est maintenue mais largement affaiblie, se crée la SFIC (Section Française de l’Internationale Ouvrière). Le nouveau parti récupère la direction du journal L’Humanité et en fait son organe de presse officiel. En 1921, la SFIC devient le Parti communiste français.