Aidez moi à trouver une idée pour cette rédaction merci.Voici la situation initiale et la situation finale d'un récit.
Situation initiale : un jour je décidai de jouer un tour à ma voisine, une vieille dame d'une soixantaine d'années, qui vivait seule avec son chat.
Situation finale : je compris que le trompeur avait été trompé et qu'il ne sert à rien de jouer des tours aux vieilles dames, surtout lorsqu'elles sont rusées !

A vous d'imaginer l'élément perturbateur et les actions qui en découlent.

1

Réponses

2014-05-09T16:15:36+02:00
Un jour j'ai décidé de jouer un tour à ma voisine, une vieille dame d'une soixantaine d'années, qui vivait seule avec son chat.
Son chat venait souvent dans notre jardin et faisait japper mon chien  qui ne l'appréciait pas du tout et moi non plus d'ailleurs, surtout lorsque c'était en pleine nuit et que cela me réveillait.
J'avais  beau faire du bruit pour le faire fuir, mais rien y faisait.  La voisine ne prenait pas en compte de tout le dérangement que son chat nous faisait endurer.
Si bien que c'est pour cela qu'un soir, j'ai surveillée l' arrivée de son chat et me suis précipitée sur lui pour l'attraper.
J'étais fière de ma réussite, et pensait à ce que j'allais bien pouvoir faire pour me venger.
Tout à coup j'ai eu une l'idée de lui mettre de la peinture sous les pates afin qu'il salissent la maison de la vieille dame.
Une fois terminé, j'ai relâché le chat devant la porte de la propriétaire et  me suis cachée pour voir sa réaction
En colère après, elle sort et me surprend
Elle me demanda ce que je faisais  là,  je lui répondis que je ne faisais que me passer
Puis elle se mît à me dire : "je viens de comprendre, c'est bien toi qui a enduit les pattes de mon chat avec la peinture"
Je lui répondis que non !
Elle me regarde et me dit : " tu me prends pour qui ? Je vois bien qu'il n'y a aucune trace au sol et que les traces ne partent que depuis sa porte"!
J'avais beau lui dire, que je n'avais rien à voir avec ça, mais elle ne voulait rien entendre et me conduit chez mes parents feignant de vouloir leur emprunter quelque chose avec son chat dans les bras.
Arrivée chez moi, elle demande à mes parents s'il n'avait pas de la peinture à lui prêter
Mes parents lui répondirent qu'ils avaient un fond de pot qu'ils n'utilisaient pas et qu'il le lui offrait bien volontiers.
Mon père va donc dans le garage où se trouve le pot et s'aperçoit qu'il venait d'être utilisé
Lorsqu'il revient le pot à la main il me demande pourquoi le pot est resté ouvert et ce que j'avais bien pu faire avec.
Et arriva ce qui devait arriver la voisine heureuse de m'avoir piéger dit "regardez ce qu'elle en a fait" !

Mes parents m'ont sermonnés devant la vieille dame qui me dit "il ne sert à rien de jouer des tours aux vieilles dames, surtout lorsqu'elles sont rusées"

Honteuse je me suis excusée et suis vite partie me réfugier dans ma chambre.


Voilà :)





Merci beaucoup, très bonne idée ! Et merci d'avoir fait la rédac' :-)
de rien !