Je dois faire une Fiche Biographie de Molière il faut compléter:

1) Sa vie


-Son vrai nom, s'il a un pseudonyme
-Son siecle
-Son milieu social
-Sa formation, ses amies littéraires
-Les événement marquant sa vie
-Les circonstances de s mort.

2) Bibliographie

-Préciser quel genre il a écrit. (roman, nouvelle, conte, comédie, trajédie etc...)
-Citez ses principales oeuvres en souligant les titre.

1

Réponses

2014-05-05T16:13:23+02:00
1) Molière s'appelait en réalité Jean-Baptiste Poquelin, c'était un pseudonyme afin de ne pas craindre la censure.
Il vécut au XVIIe siècle.
Il s'agit d'une personne issue d'un milieu social quelque peu modeste ( fils d'un riche marchand= bourgeoisie)
Son enseignement commença chez les Jésuites, (école paroissiale). Il fut ensuite instruit au Collège de Clermont, à Paris, et suivit des leçons privées avec le philosophe Gassendi jusqu'à ses 19 ans.
Il partit ensuite un an à la Faculté de droit d'Orléans, jusqu'à sa licence, afin de devenir magistrat.
Il eut toujours des relations à la fois amicales et "professionnelles" avec le dramaturge Jean Racine, qu'il admirait.
Événements :
Naissance en 1622
Débuts dans une carrière théâtrale en 1643
Mariage avec la comédienne Armande Béjart en 1662
Décès en 1673
Les circonstances de sa mort :
Molière souffrait d'une maladie pulmonaire qui s'aggravait par le refus de celui-ci de se faire soigner : un soir de février 1673, malgré son surmenage évident, celui-ci refusera d'annuler sa représentation et mourra sur scène lors de sa représentation du malade imaginaire.

2) Il écrivit principalement des comédies, mais fut quelques essais de genre tragique sans grand succès.
Principale œuvres :
Les précieuses ridicules, en1659 ( à souligner) ,L'école des femmes, en 1662( à souligner),
Tartuffe, en 1664 (à souligner également),
Le médecin malgré lui, en 1666 (aussi à souligner), L'Avare, en 1668 ( toujours à souligner),
Le Bourgeois gentilhomme, en 1670 (à souligner)
Les fourberies de Scapin, en 1671( à souligner),
Les femmes savantes, en 1672 (à souligner),
Le Malade imaginaire, en 1673 (à souligner).