Réponses

2014-05-04T14:12:06+02:00
1) Quelles sont les caractéristiques de la socialisation dans ce document ?
La socialisation consiste à apprendre aux jeunes individus à vivre et s'intégrer dans la société. Pour cela, on leur impose des valeurs en vigueur et des normes à respecter.
Dès leur tendre enfance, la socialisation détermine son apprentissage de la vie afin que sa personnalité soit forgée correctement à la base.
Au début de l'âge adulte, la socialisation se prolonge mais ne se reproduit pas, elle complète la socialisation primaire.
Ces jeunes qui intègrent la société doivent acquérir certaines règles comme :
- Adopter un bon comportement (politesse, savoir manger...)
- Avoir des principes moraux (respect, liberté...)
- Se cultiver pour s'assurer un avenir brillant
- Savoir tenir son rôle dans la société (être mère, directeur d'entreprise...

2) Retrouve-t-on les mêmes caractéristiques dans tous les milieux sociaux ? Justifiez à l'aide d'un exemple
Non, selon la classe sociale, les caractéristiques varient. La famille est la base de toute socialisation des enfants car elle intervient en premier et la socialisation a lieu dans un milieu affectif. C'est elle qui transmet des normes et des valeurs qu'on lui a déjà transmis quand elle était enfant.  L'enfant forge sa personnalité dès son plus jeune âge, les règles de vie, le langage, la politesse, mais si sa famille n'a pas eu toutes ces valeurs et ces règles inculquées à la base, il est souvent difficile de transformer les choses, et d'inculquer cette socialisation destinée plutôt au monde de la bourgeoisie. Les normes et les valeurs sont donc maintenus dans les catégories sociales, la socialisation dépend donc du milieu social.
En effet, pour citer un exemple concret, un enfant d'ouvrier aura appris les valeurs simples de politesse ou de propreté mais ne saura pas ce qu'est un musée car ses loisirs tourneront plutôt autour des jeux qu'au niveau culturel. Tout simplement parce que financièrement déjà, la famille ne suit pas, mais aussi parce qu'elle n'a pas l'habitude de ces occupations.