Aider moi svvvvvpp Voila le TexteLe
roi Créon a appelé les gardes, mettant un terme à l’échange
conflictuel entre Antigone et lui, et condamnant du coup la jeune
fille à mort pour avoir transgressé la loi.



Hémon,
entre en criant. – Père !


Créon,
court à lui, l’embrasse. – Oublie-la, Hémon ; oublie-la, mon
petit.


Hémon.
– Tu es fou, père. Lâche-moi.


Créon,
le tient plus fort. – J’ai tout essayé pour la sauver, Hémon.
J’ai tout essayé, je te le jure. Elle ne t’aime pas. Elle aurait
pu vivre. Elle a préféré sa folie et la mort.


Hémon,
crie, tentant de s’arracher à son étreinte. – Mais, père, tu
vois bien qu’ils l’emmènent ! Père, ne laisse pas ces hommes
l’emmener !


Créon.
– Elle a parlé maintenant. Tout Thèbes sait ce qu’elle a fait.
Je suis obligé de la faire mourir.


Hémon,
s’arrache de ses bras. – Lâche-moi !


Un
silence. Ils sont l’un en face de l’autre. Ils se regardent.


Le
chœur, s’approche. – Est-ce qu’on ne peut pas imaginer quelque
chose, dire qu’elle est folle, l’enfermer ?


Créon.
– Ils diront que ce n’est pas vrai. Que je la sauve parce qu’elle
allait être la femme de mon fils. Je ne peux pas.


Le
chœur. – Est-ce qu’on ne peut pas gagner du temps, la faire fuir
demain ?


Créon.
– La foule sait déjà, elle hurle autour du palais. Je ne peux
pas.


Hémon.
– Père, la foule n’est rien. Tu es le maître.


Créon.
– Je suis le maître avant la loi. Plus après.


Hémon.
– Père, je suis ton fils, tu ne peux pas me la laisser prendre.


Créon.
– Si, Hémon. Si, mon petit. Du courage. Antigone ne peut plus
vivre. Antigone nous a déjà quittés tous.


Hémon.
– Crois-tu que je pourrai vivre, moi, sans elle ? Crois-tu que je
l’accepterai, votre vie ? Et tous les jours, depuis le matin
jusqu’au soir, sans elle. Et votre agitation, votre bavardage,
votre vide, sans elle.


Créon.
– Il faudra bien que tu acceptes, Hémon. Chacun de nous a un jour,
plus ou moins triste, plus ou moins lointain, où il doit enfin
accepter d’être un homme. Pour toi, c’est aujourd’hui… Et te
voilà devant moi avec ces larmes au bord de tes yeux et ton cœur
qui te fait mal – mon petit garçon, pour la dernière fois…
Quand tu te seras détourné, quand tu auras franchi ce seuil tout à
l’heure, ce sera fini.



1-
Quelles caractéristiques font de ce texte un texte théâtral ?


2-
Quel lien unit les deux personnages ? Vous justifierez votre réponse
en vous vous appuyant sur le texte.


3-
« Lâche-moi ! » (l. 9)
« Oublie-la » (l. 2)
a) Nommez le
mode verbal qui exprime la tension entre Hémon et Créon au début
de la scène.
b) Comment appelle-t-on ce type de phrases ? (1
point)


c)
Que montre l'emploie de ce mode et de ce type de phrase sur les
rapport entre creon et Hémon dans se passage ?


4-
Donnez trois différentes raisons qu’invoque Créon pour ne pas
sauver Antigone.


5-Quel
est le rôle du choeur dans ce passage ?


6-
En Quoi l'echange entre Créon et le Choeur montre t-il qu'antigone
ne peut pas echapper a son destin ?


7-
« Ils diront que ce n’est pas vrai » (l. 13).
À qui
revoie ce "ils" ? De quelle manière ces personnes
influencent-elles la décision de Créon ?


8-
Au cours de la scène, Créon est partagé entre deux attitudes à
l’égard de son fils. Quelles sont-elles ? Justifiez en prenant
appui notamment sur la dernière réplique.




1

Réponses

2014-05-01T14:50:44+02:00
(1 les caracteristiques de ce texte theatral sont le fait qu'il y a le dialogue et les tirets qui marquent le changement de parole de chaque personnage 
(2 Les liens qui unissent les deux personnages sont qu'ils sont de la meme famille Hemon est le fils et Créon le père qui condamne a mort la fille que Hémon aime tant.
(3 Le mode est imperatif car il exprime un ordre 
(3b ce type de phrase est exclamatif "lache moi!" 
(c l'utilisation de ce mode dans ce passage du texte montre la dispute violente entre Creon le pere et son film Hemon
(4 Créon dit a son fils que Antigone ne l'aime pas 
il dit que la foule est déja au courant de ce quelle a fait et qu'il est trop tard
on lui propose de l'enfermée mais Créon utilise comme prétexte le fait que si on l'enferme le peuple pensera que Créon aura voulu la sauvé pour la simple et bonne raison que Antigone allait ce marrié avec Hemon
(7 les 'ils" reviennent a la foule qui hurle autour du palais Créon est le maitre malgré tous la foule est favorable a son avis c'est pour eviter une revolte de la foule si jamais Créon venait a epargné Antigone
(8 Créon accourt vers son fils et en premier est calme le console mais la ton monte et Créon deviens violent
Voila j'espere que tous y est et sa t aidera
mercccccccccccccci bien cheff ses du bon travail
et bien derien au plaisir