BONJOUR,

SVP,AIDEZ MOI A FAIRE CA

Il faut lisez le texte pour repondre aux questions


CLEANTE
Ne vous tourmentez point, mon père, et n'accusez personne.
J'ai découvert des nouvelles de votre affaire, et je viens ici pour
vous dire que, si vous voulez vous résoudre à me laisser épouser
Mariane, votre argent vous sera rendu.

HARPAGON
Où est-il ?

CLEANTE
Ne vous mettez point en peine. Il est en lieu dont je
réponds, et tout ne dépend que de moi. C'est à vous de me dire à quoi
vous vous déterminez ; et vous pouvez choisir, ou de me donner Mariane,
ou de perdre votre cassette.

HARPAGON
N'en a-t-on rien ôté ?

CLEANTE
Rien du tout. Voyez si c'est votre dessein de souscrire à ce
mariage et de joindre votre consentement à celui de sa mère, qui lui
laisse la liberté de faire un choix entre nous deux.

MARIANE
Mais vous ne savez pas que ce n'est pas assez que ce
consentement et que le ciel, avec un frère que vous voyez, vient de me
rendre un père dont vous avez à m'obtenir.

ANSELME
Le ciel, mes enfants, ne me redonne point à vous pour être
contraire à vos voeux. Seigneur Harpagon, vous jugez bien que le choix
d'une jeune personne tombera sur le fils plutôt que sur le père.
Allons, ne vous faites point dire ce qu'il n'est pas nécessaire
d'entendre et consentez ainsi que moi à ce double hyménée.

HARPAGON
Il faut, pour me donner conseil, que je voie ma cassette.

CLEANTE
Vous la verrez saine et entière.

HARPAGON
Je n'ai point d'argent à donner en mariage à mes enfants.

ANSELME
Hé bien, j'en ai pour eux, que cela ne vous inquiète point.

HARPAGON
Vous obligerez-vous à faire tous les frais de ces deux
mariages ?

ANSELME
Oui, je m'y oblige. Etes-vous satisfait ?

HARPAGON
Oui, pourvu que pour les noces vous me fassiez faire un
habit.

ANSELME
D'accord. Allons jouir de l'allégresse que cet heureux jour
nous présente.

LE COMMISSAIRE
Holà, messieurs, holà ! Tout doucement, s'il vous
plaît. Qui me payera mes écritures ?

HARPAGON
Nous n'avons que faire de vos écritures.

LE COMMISSAIRE
Oui. Mais je ne prétends pas, moi, les avoir faites
pour rien

HARPAGON
Pour votre payement( montrant maître Jacques),voilà un
homme que je vous donne à pendre.

MAITRE JACQUES
Hélas ! comment faut-il donc faire ? On me donne des
coups de bâton pour dire vrai, et on me veut pendre pour mentir.

ANSELME
Seigneur Harpagon, il faut lui pardonner cette imposture !

HARPAGON
Vous payerez donc le commissaire ?

ANSELME
Soit. Allons vite faire part de notre joie à votre mère.

HARPAGON
Et moi, voir ma chère cassette.

1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-04-22T12:05:10+02:00
1) Relevez les verbes de la 1ère réplique qui annoncent que la situation a évolué ou va évoluer. Expliquez ces évolutions
- Résoudre : évolution car il y aura une solution au problème
- Sera rendu : Harpagon aura enfin ce qu'il veut

2) Quel évènement important annonce Mariane à Cléante ?
Mariane dit à Cléante que le fait qu'il retrouve son père ne suffit pas, elle le veut également comme mari

3) Cherchez le sens du mot hyménée L18 et expliquez l'expression d'Anselme double hyménée
Hyménée signifie un chant nuptial
Par double hyménée, Anselme veut faire entendre le double mariage, les deux enfants du seigneur Harpagon avec leur amour.

4) Relevez dans les trois dernières répliques d'Anselme, les mots d'un même champ lexical
D'accord. Allons jouir de l'allégresse que cet heureux jour nous présente
Seigneur Harpagon, il faut lui pardonner cette imposture !
Soit. Allons vite faire part de notre joie à votre mère
- Jouir, heureux, joie, pardonner

5) A partir des réponses aux questions 2,3 et 4, donnez les caractéristiques du dénouement dans une comédie
Les caractéristiques du dénouement dans une comédie est de faire rire, de divertir le spectateur par une satire comique.

6) A qui Anselme s'oppose-t-il par son attitude ?
Anselme s'oppose à Harpagon qui a trahi son fils en se faisant passer pour un prêteur d'argent pour lui soutirer de l'argent, de plus il s'est servi pour cela de son valet.

7) Dressez la liste de tout ce que doit payer finalement Anselme à Harpagon
Anselme doit payer les écritures du commissaire et tous les frais des deux mariages des enfants d'Harpagon

8) La dernière réplique montre-t-elle une évolution d'Harpagon ?
Pas vraiment, car son objectif premier était de retrouver sa cassette, et à la dernière réplique, il fait remarquer qu'il n'attend que cela, retrouver sa cassette. On dirait qu'il n'a pas évolué encore.

9) Quelles situations cette dernière scène permet-elle de résoudre ? Que ne règle-t-elle pas ?
La situation réglée est l'imposture de Maître Jacques, les unions des enfants d'Harpagon et le fait qu'Harpagon retrouve sa cassette.
Ce qui n'est pas réglé c'est l'avarice d'Harpagon.