Réponses

2014-04-17T22:48:50+02:00

"Son chez soi, c'est là où l'on se sent le mieux" :

La cité certes n'offres pas un cadre idéal pour ceux qui y vivent : promiscuité, entassement des populations d'origines différentes, des tours de béton, avec très peu d'espaces verts. De plus, la cité se trouve excentrée. Pour ceux qui y vivent, il y a un sentiment d'isolement indéniable. Par ailleurs, les gens qui vivent dans les cités, en banlieue se sentent rejetés par les autres, souffrent souvent de la précarité, de la violence qui peut régner parfois. Tout ceci fait mauvaise presse.

Mais, ne peut-on pas s'y sentir bien en dépit de tous les inconvénients qu'on connaît à la banlieue ?

I - Un lieu de mixité, lieu de partage et d'enrichissement culturel,

II - Un lieu où on apprend la solidarité, le combat pour être meilleur, pour prendre sa revanche

2014-04-17T23:06:37+02:00
Peux t'on vivre heureux dans une cité en banlieue ?
La cité fait souvent peur pour ceux qui n'y ont jamais vécu, mais la plupart des personnes qui y vivent s'y trouvent bien, surtout lorsqu'elles y sont depuis leur enfance.
C'est un lieu dont ils connaissent chaque endroit, lieux où chacun se connaît, où les enfants, ados ou parents se donnent rendez-vous pour le plaisir d'être ensemble
S'échangeant quelquefois quelques mots d'une fenêtre à l'autre.
La cité est un endroit où l'on vit souvent en promiscuité, les bâtiments sont souvent délabrés, les allées et entrées sales..
Lieu de révolte où l'on se sent abandonné, mais pourtant lieu de partage où chacun apporte à l'autre sa différence de part son identité ou même une spécialité culinaire.
C'est aussi un lieu de solidarité "les grands frères" protègent "les petits frères" , les parents prennent soin des "vieux".

Pour une personne de l'extérieur, la cité est souvent un endroit sale où la drogue et les délinquants en tous genres circulent.
Pour autant on ne peut pas juger un endroit que l'on ne connaît et  où on n'a pas vécu.

Voilà quelques idées  :)