Aidez moi s'il vous plait, il faut que j'écrive une lettre!

Gaston Biron avait vingt-neuf ans en 1914.
Blessé le 8 septembre 1916, il mourut de ses blessures.

le 11 septembre 1916.
Samedi 25 mars 1916 (après Verdun)
Ma chère mère,
[…] Par quel miracle suis-je sorti de cet enfer1, je
me demande encore bien des fois s’il est vrai que
je suis encore vivant ; pense donc, nous sommes
montés mille deux cents et sommes redescendus
trois cents ; pourquoi suis-je de ces trois cents qui
ont eu la chance de s’en tirer, je n’en sais rien. […]
Ton fi ls qui te chérit et t’embrasse un million de
fois.
Gaston
Paroles de Poilus : lettres et carnets du front, 1914-1918,
sous la dir. de J.-P. Guéno et Y. Laplume,
© Librio, © Radio France, 1998.

1. cet enfer : la bataille de Verdun.

Écrivez une lettre : le soldat raconte à sa mère l’enfer d’une
attaque, quand il doit sortir de la tranchée avec ses
camarades pour affronter l’ennemi.

Consignes d’écriture
◗ Évoquez les bruits des obus, les lumières, les couleurs des
fusées.
◗ Utilisez au moins une comparaison et une métaphore
pour évoquer l’enfer de la guerre.
◗ Utilisez le lexique de la destruction, des blessures, de la
mort.

1

Réponses

2014-04-06T16:32:25+02:00

Grand Bravo à toi, nous en reparleront lundi matin à 10 heures.

signé Mme. Spöth-Prudhomme