Quelqu'un peux-t-il me corriger ceci sil vous plais ?


A.N.O.R.E.X.I.E

J'ai toujours voulus savoir comment vous
autres, non malades, voyez celle-ci. J'en suis déçu. Déçu, et accablé de
mépris. Un mépris contre cette ingratitudes, et contre votre incapacité
a chercher la vérité. A tout
ceux g*e*lant sur les toits que c'est ni plus ni moins qu'un choix de la
personne, oui oui, c'est a vous que je parle. L'anorexie est une maladie,
et même si ça vous l'avez assimilé votre crane endurcis par vos petites
vie bien douce ne comprennent pas qu'une maladie ça vous tombe dessus. Vous ne choisissez rien vous perder tout controle.

A tout ceux criant que l'anorexie c'est cool, que c'est beau, que c'est
un phénomène de mode, a vous tous, je vous e***rde. Enfin non, j'e***rde
votre incompréhension, je l'***rde et vais l'instruire un peu.
L’anorexie n'est pas un poids, ce n'est pas un état physique, l'anorexie
c'est mentale b*rd*l. Vous savez quand on vous répète chaque jours que
vous n’êtes qu'une m*rde, eh ben vous finissez pas y croire. Vous y
croyez dur comme fer, et en voulant être accepter par les autres on s'en
détruit soie-même. On se déteste, ce hais. On ch*ale devant la glace le
gras que vous autres ne voyez pas.

A tout ceux croyant que la guérison c'est avoir un poids correcte, a tout ceux disant que ce n'est
qu'une question de volonté. A tout ceux disant qu'il suffis de bo**fer
normalement. Je vous hais. Enfin non, je hais votre incompétence a
prendre conscience du monde dans lequel on vie.
Mais alors vous
allez me dire « Comment on "guérie" ? » hé-hé. Ca personne ne le
sais, il n'y a pas de moyen miracle, il n'y a pas de médicament contre
l'anorexie, il n'y a que les antidépresseurs censé nous évité de
commettre l'inévitable, il n'y a que les visite permanente a l'hosto, il
n'y a que les psychiatre, les infirmiers. La guérison ? C'est tellement
loin. Il faux plusieurs années vous savez, alors ce n'est pas avec ta
cuillère en plus de soupe que je serais a nouveau normal tu entends.
A toute votre inconscience, je lui pris de cesser cet indifférence. Dysmorphie. Anorexie. Boulimie. G*che*rs de vie. ©


1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-04-05T14:18:02+02:00

pour la correction je considère que tu es une fille (rf: Emy)


J'ai toujours voulu savoir comment vous 
autres, non malades, voyez celle-ci. J'en suis déçue. Déçue, et accablée de
mépris. Un mépris contre cette ingratitude, et contre votre incapacité
à chercher la vérité. A tout 
ceux criant ( ne soit pas trop familière) sur les toits que c'est ni plus ni moins qu'un choix de la 
personne, oui oui, c'est à vous que je parle: L'anorexie est une maladie.
Même si  vous l'avez assimilé dans  votre crâne endurci par votre petite
vie bien douce sachez que celle-ci vous envahie  et vous fait  perdre  tout contrôle.

 A tout ceux criant que l'anorexie c'est "cool", que c'est beau, que c'est
un phénomène de mode, vous tous, je vous méprise . Enfin non, je méprise
votre incompréhension, alors je  vais vous instruire un peu. 
L’anorexie n'est pas un poids, ce n'est pas un état physique, l'anorexie 
c'est mentale. Vous savez quand on vous répète chaque jours que 
vous n’êtes qu'une  moins que rien, eh ben vous finissez pas y croire. Vous y 
croyez dur comme fer, et en voulant être accepté par les autres on se
détruit soit-même. On se déteste, on se  hait. On pleure à chaud de larmes  devant la glace le gras que vous autres ne voyez pas.

 A tousceux croyant que la guérison c'est avoir un poids correct,à tout ceux disant que ce n'est 
qu'une question de volonté. A tout ceux disant qu'il suffit de manger
normalement. Je vous hais. Enfin non, je hais votre incompétence à
prendre conscience du monde dans lequel on vit. 
Mais alors vous 
allez me dire « Comment on "guérit" ? » hé-hé. Ca personne ne le 
sais, il n'y a pas de moyen miracle, il n'y a pas de médicament contre 
l'anorexie, il n'y a que les antidépresseurs censés nous éviter de 
commettre l'inévitable, il n'y a que les visites permanentes à l'hosto, il

n'y a que les psychiatres, les infirmiers. La guérison ? C'est tellement
loin. Il faut plusieurs années vous savez, alors ce n'est pas avec votre
cuillère en plus de soupe que je serais à nouveau normal vous entendez ?. A toute votre inconscience, je lui prie de cesser cette indifférence. Dysmorphie. Anorexie. Boulimie. G*che*rs ???(pas trouvé le mot) de vie. ©

oups, quelle rédaction ! !