Svvpp Aidez Moiii!! Svp!!: Décrivez la situation suivante : Un(e) enfant est resté(e) seul(e) à la maison, tandis que sa mère est partie rendre visite à la grand-mère récemment hospitalisée et de laquelle l’enfant a toujours eu peur. L’enfant, qui entend sonner à la porte une première fois, ne fait rien. Au second coup de sonnette, il (elle) se rend à la porte mais bizarrement il n’y a personne. Consignes : - Votre texte est écrit à la troisième personne et combine (principalement) le passé simple et l’imparfait. - Vous décrivez la maison, les pièces, le silence et l’atmosphère générale tels que le petit garçon les perçoit : d’abord une sensation de tranquillité puis, progressivement, un sentiment d’angoisse indéfinissable, pour finalement se transformer en une impression de peur irraisonnée quand il s’aperçoit qu’il n’y a personne à la porte… - Le lecteur de votre texte doit comprendre qu’il y a un lien entre le personnage de la grand-mère et le coup de sonnette ; mais ce lien n’est que suggéré.

2

Réponses

2012-11-09T21:09:01+01:00

tu peut commencer par decrire le petit garcon puis expliquer pourquoi il a peur de sa grand mere ..  tu peut raconter ce qu'il fait dans la soirée puis ensuite dire par exemple dans quelle piece il se trouve , a l' etage  , dans le noir ou pas .. apres ta cas dire qu'il regarde la tv et qu'est ce qu'il regarde (un film d'horreur pour plus d' angoisse) :p et puis tu raconte la sonnerie a la porte et tout .. tu dit qu'il a peur , qu'il retourne devant la tv en se cachant sous une couette ect... 

Meilleure réponse !
2012-11-09T21:09:50+01:00

Pour la desciption de la maison et des pièces, tu peut dire que la maison parait gigantesque, vide, il se sent tout petit par rapport aux meubles de la maison. Les pièces paraissent vide et sombre. Pour la description du silence tu peu parler d'un silence lourd, un silence qui térifie, un silence presque trop silencieux. L'atmosphère géneral ; tu peut dire que l'enfant à l'impression d'être observé, que son coeur bat très vite tellement la peur est vive. Pour le passage de la tranquilité à l'angoisse, tu peut raconter que l'enfant sort de sa chambre et se rend compte que la maison est vraiment vide, lors du coup de sonnette il a l'impression qu'il est observé et écouté. Pour faire comprendre au lecteur qu'il y a un lien entre le coup de sonnette et la grand mère tu peut , juste avant le coup de sonnette dans ton texte, l'enfant repense à sa grand mère et raconte des souvenirs effrayant d'elle (description physique, évenement où elle etait présente). 

J'espere t'avoir aider. Bon courrage!