Réponses

2014-04-02T04:18:45+02:00


Je ne comprends pas en quoi ceci pourrait être un sujet de philo mais je pense que lorsque l'on a la chance de suivre un enseignement , la moindre des choses est de se plier au travail qui est demandé sans le contester. Mieux, une contestation suivie d'une désobéissance devrait être sanctionnée.

Si un élève se met à contester le travail qui lui est imposé, il n'y a qu'un pas à ce que ce soit lui qui choisisse le programme à découvrir... Or, il n'a pas encore gagné son statut de professeur!

En revanche, s'il s'agit de contester la correction d'un devoir, il devrait à mon sens exister la possibilité de discuter avec de VRAIS arguments objectifs l'erreur incriminée. Comme elle est humaine, elle devrait pouvoir être reconnue et le jugement revu...

Ai-je répondu à ta question? 

il ne s'agit pas de contester un devoir de classe.... il s'agit bien d'un devoir de philo... l'homme peut il contester ses devoirs....
ici le mot devoir est il plutôt a comprendre dans le sens droits/devoirs, ce que nous sommes contraints de faire
2014-04-02T05:47:08+02:00
Peut etre que l on peux contester mais à conditions d y aller avec diplomatie
est ce la note que tu veux ccntester ou le devoir en lui meme
je ne conteste pas un devoir de classe ni une note. Il s'agit bien d'un devoir de philo ...
Dans ce cas, la problématique va être la contestation de la légitimité de l'autorité ... S'il faut se soumettre dans certains contextes, la contester amène parfois aussi à des mouvements sociaux de plus grande ampleur qui eux-mêmes sont facteurs de progrès
merci pour ces idées