Réponses

2014-03-04T08:54:27+01:00
L'éducation doit être pourvue d'une forme d’autorité afin que l'enfant puisse se construire dans cette société et qu'il soit apte à vivre avec les autres.
Nos parents nous éduquent fonction de leur moyen, selon leurs valeurs propres. "L’éducateur est celui qui permet au nouveau venu d’être de ce monde, il l'accueille et l’introduit dans l’ordre symbolique de l’humain". Pour Platon, l’autorité est essentielle pour l’éducation même si l’éducation n’est pas bonne. Ce qui peut être perçu comme l’éducation des parents aux jeunes enfants . De plus, il faut reconnaitre les lois pour vivre en société, ce qui représente une forme d’autorité. Lorsque nous ne respectons pas ces lois, des mesures pour nous rééduquer sont appliquées par le système juridique (police, juges, travailleur social). Dépendamment si ces fautes ont été commises volontairement ou involontairement, une autorité devra nous éduquer afin que l’ont ne recommence plus. Donc, l’autorité qui éduque les jeunes enfants et le système correctif des lois en société montrent que l’éducation est impossible sans la reconnaissance d’une autorité.
En second lieu, l’éducation peut être possible sans la reconnaissance d’une autorité car l’autorité est sans cesse remise en question . Si les manuels et les programmes scolaires sont remis en question à chaque année près, cela veux dire que l’autorité change constamment et donc, en bout de ligne, nous ne sommes plus capables de reconnaître l’autorité. Par la suite, Il y a le fait qu’il faut être libre d’esprit pour apprendre . Les philosophes ne vont pas écouter les autres mais plus chercher à comprendre par eux même et trouver la vérité. C’est cette liberté d’esprit qui permet de penser librement et d’apprendre par eux même. Nous pouvons aussi dire qu’un bon moyen d’apprendre par nous mêmes est d’apprendre de ses erreurs. Donc, le fait que l’autorité change d’année en année pour les étudiants et qu’il faut être libre pour s’éduquer montre que l’éducation peut être possible sans la reconnaissance d’une autorité.

En dernier lieu, il faut comprendre que "l’autorité n’est ni contrainte, ni persuasion, elle est influence" et que l’autorité peut représenter autant l’enseignant et les parents chez les jeunes, que le système judiciaire et le gouvernement chez les adultes. Le fait que l’autorité change constamment dans le milieu de l’éducation n’explique pas vraiment que l’éducation peut être possible sans la reconnaissance d’une autorité car même si l’autorité change fréquemment, nous devons quand même la reconnaître

pour avancer dans n’importe quel domaine. Par exemple, deux élèves du primaire de différentes écoles vont avoir des manuels scolaires différents, mais, en bout de ligne, ils pourraient se retrouver dans la même école secondaire. Par conséquent, même si l’autorité est différente et change constamment, elle est nécessaire pour l’éducation dans notre société. Par la suite, le fait qu’il faut être libre d’esprit pour apprendre ne montre pas vraiment que l’éducation peut être possible sans la reconnaissance d’une autorité car l’autorité est essentielle à partir de la naissance pour se situer et s’orienter. Par exemple, un enfant va avoir besoin d’une forme d’autorité pour apprendre à parler et de communiquer intelligemment la langue parlée par tout le monde de son entourage. Ceci l’aidera à vivre en société .
En conclusion, le problème était de savoir si l’éducation était possible ou non, sans la reconnaissance d’une forme d’autorité en tenant compte que tout le monde reçoit une éducation. L’éducation est donc impossible sans la reconnaissance d’une autorité parce que l’autorité peut être perçue comme un éducateur qui élève un enfant et nous devons reconnaitre que la loi est une forme d’autorité qui nous éduque. Est-ce que les personnes qui se libèrent de leur double ignorance doivent, quand même, être soumises à une forme d’autorité ?