Réponses

2014-03-03T21:24:45+01:00

Je vois que tu as déjà modélisé les formules de Kepler et de Descartes données que tu as ensuite superposé à tes résultats expérimentaux.

Tu constates que pour le cas de Kepler, la courbe expérimentale s'écarte fortement - notamment vers les derniers points - de la droite théorique, cette divergence tend à prouver que Kepler se fourvoie.

A l'inverse, ceci ne se produit pas avec l'équation de Descartes, expérience et théorie se confondent, Descartes semble avoir vu juste.

De plus les coefficients de corrélation suggère eux aussi que Descartes à raison. 

Tu peux également comparer la valeurs de l'indice de réfraction de ton prisme avec le coefficient directeur "a" déterminé par ton logiciel de modélisation:

D'après Descartes n1 * sin i1 = n2 * sin i2 donc sin i1 = n2 / n1 * sin i2 avec n1 l'indice de l'air et n2 l'indice du prisme.

Cette équation est de la forme y = ax avec a = n2 / n1 et n1 = 1

Si a = n2 cela prouve que cette formule est correcte.

 

"n" est la valeur de l'indice de réfraction du prisme que tu as utilisé pour effectuer tes mesure. Tu peux le trouver avec Descartes.
Cependant si on ne le te donne pas, oublie la deuxième partie de mes explication.
Je n'avais pas vu la deuxième partie. Pour effectuer ces mesures j'ai utilisé un hemicylindre sur un disque graduée, mais je ne vois évoqué nul part un indice de réfraction, je pense qu'il n'est pas donné! Merci beaucoup pour ces explications :)
Ben si on te le demande, tu sauras :-)
oui merci :)