Réponses

Meilleure réponse !
2014-02-13T22:25:39+01:00
Exercice 2 :
1- Au dessus de la porte se dressait une enseigne
2- La végétation s'étalait un jardin
3- Les vitrines abondaient de marchandise
4- De nombreuses boutiques bordaient la rue
5- Le clocher d'une église dominait les toits
6- Des pots de fleurs ornaient les balcons
7- Une colonne s'étalait au milieu de la place
8- La foule envahissait la rue

Exercice 4 :
C'était la fille d'un percepteur de Province, mort depuis plusieurs années. Elle fût venue à Paris avec sa mère, qui fréquentait quelques familles bourgeoises de son quartier, dans l'espoir de marier la jeune personne.
Elles étaient pauvres et honorables, tranquilles et douces. La jeune fille semble le type absolu de l'honnête femme à laquelle le jeune homme sage rêve de confier sa vie. Sa beauté modeste avait un charme de pudeur angélique, et l'imperceptible sourire qui ne quittait point ses lèvres semblait un reflet de son cœur. Tout le monde chantait ses louanges ; Tous ceux qui la connaissaient, répétaient sans fin : "Heureux celui qui la prendra. On ne pourrait trouver mieux".
Monsieur Lantin, alors commis principal, au Ministère de l'Intérieur, aux appointements annuels de trois mille cinq cents francs, la demanderait en mariage et l'épouserait.

Exercice 5 :

D'Artagnan était en route pour Paris où il espérait pouvoir faire la preuve de son courage et de sa force. On n'imagine pas un chevalier sans monture qui était un vieux bidet pour son propriétaire. Il attirait l'attention de tous sur ce jeune homme. Notre jeune cavalier avait bien le sentiment que sa monture le ridiculisait mais n'en montra rien. Notre héro portait fièrement son béret. Lequel était surmonté d'une plume. Grâce à laquelle, on pouvait deviner ses origines gasconnes.