Réponses

2014-02-13T12:51:48+01:00
Voici un plan possible

Introduction


L’Afrique du Sud est le seul pays riche en Afrique (il fait partie des pays du Nord). Il approvisionnait les autres pays africains et son PIB est le premier du continent africain. Cependant, c’est un pays socialement, économiquement et politiquement paradoxal. la démocratie s’est imposée et économiquement, le pays s’est renforcé. L’Afrique du Sud fait désormais partie du BRICS et s’est parfaitement intégrée dans la mondialisation. Cependant, même si l’apartheid a disparu, ses marques sont encore prégnantes dans le paysage social de l’Afrique du Sud. 55 % des personnes y vivant sont pauvres – et ce sont majoritairement des Noirs. Les leviers économiques sont toujours détenus par les Blancs. C’est donc un pays double.  

I. Première puissance africaine et un pays émergent 
 
a) Un pays moderne
- PIB très important : 350 milliard de $/an
- fort taux de croissance : 5% en 2012
- forte population ; 50 millions d’hab
- Ressources naturelles abondantes : diamants, or, gaz naturel, charbon,…
 - Tertiarisation des activités économiques (66% de l’économie) - agriculture moderne et compétitive 

 b) l’Afrique du Sud en pleine mondialisation
- Balance commerciale excédentaire
- Import/exports avec les pays de la Triade et les autres pays du continent
- Bonnes relation avec les autres pays émergents à fort potentiel (Chine, Inde, Brésil)
- Partenariats économiques et commerciaux avec la Chine et les pays occidentaux
- aéroport international : hub au niveau régional 

 c) des entreprises puissantes
- 25% des entreprises africaines sont sud-africaines.
- parmi lesquelles des gros groupes comme Eskom (4e mondial d’électricité), SophRite et Score (chaîne de supermarchés)

- 2 grands ports internationaux : le Cap et Durban
- Relais commercial et financier entre l’Afrique et les autres continents      

II. L’AdS, un acteur diplomatique et économique de grande envergure
 
a) Diplomatie
 
 - Nelson Mandela a été un atout majeur : diplomatique (fin de l’apartheid, symbole de la lutte contre le racisme) et politique (mesures libérales permettant l’émergence du pays) - démocratie initiée par Mandela  

b) intégration régionale
- coupe du monde de foot en 2011 - SADC, NEPAD, Union Africaine
- Puissance militaire : A d S comme gendarme en l’Afrique (notamment pays africains non-francophones)  

c) Puissance internationale ?

- A d S revendique une place au conseil permanent  de sécurité à l’ONU
- Concurrence avec Nigéria pour représenter l’Afrique à l’ONU 

 III. De nombreux défis  

a) Pauvreté et racisme

- Contraste sociaux et raciaux (Gated Communities)
- Pauvreté
- Accès à l’eau potable
- Violence dans les grandes villes
- SIDA  

b) Contrastes entre les régions

 - Région de Gauteng est la plus riches tandis que d’autres sont très pauvres
 - Ouest et Sud dynamiques (ports)
- Tourisme pas assez diversifié et développé seulement dans certaines régions 

 c) Apartheid encore persistant
- fossé socio-économique entres Blancs/Noirs/Métisses
- Les Noirs sont majoritairement pauvres tandis que les Blancs contrôlent les leviers économiques du pays    

Conclusion

L’A d S présente un fort potentiel mais la fin de la ségrégation n’a pas empêcher une division sociale en son sein. Pour faire face à ces défis, le pays doit utiliser son dynamisme.