Réponses

2014-02-12T16:53:59+01:00
Tu commences par des  généralités , le romantisme et sa définition,  ( mouvement littéraire ) quand apparait ( fin du 18ème) Romantisme : poésie, rêverie, charme, tristesse.
Ensuite tu écrits les noms des  auteurs, auxquels tu feras référence c'est-à-dire tous, tu notes les textes que tu vas étudier les 4.

ENSUITE , l’annonce du plan : tes 2  parties
ce qui  nous fait penser que ces poèmes peuvent être qualifiés de romantique ?  

Ces 4 textes , font penser à la poésie romantique ou les émotions et les sentiments des auteurs nous sont dévoilés.

On retrouve dans ces 4 textes , tantôt l’isolement ,la tristesse,   l’amour , la nature,., ou les 4 à la fois.
Les romantiques aiment se retrouver seuls pour rêver, nous pouvons constater ce romantisme dans le poème de Lamartine , qui se promène comme il le dit souvent, mais on constatons qu’il est seul. « tristement je m’assieds »
Nerval, lui est dans une diligence conduit par un cocher mais  il semble être seul pour rêver, dormir.
Hugo lui dans son vallon semble oublier que le monde existe autour de lui et Léopardi lui aussi aime se retrouver seul assied face à la nature.

Car les romantiques aiment la nature, et nous le voyons dans ces poèmes tous y font référence :De plus, si dans ces poèmes il n’y a pas ou peu de rapport avec les humains ,la nature elle devient alors humaine étant personnifiée par les auteurs : -
       
Le crépuscule encor jette un dernier rayon  Lamartine
-  
     
Les arbres sur ma route fuyaient Nerval
-  
     
En entendant geindre entre les feuillages le vent Léopardi
-   
    
Une petite marre est là ridant sa face Hugo


Autre base du romantisme la tristesse, la mélancolie, l’amour  nous le constatons  dans les mots de Lamartine Qui  nous dit « tristement je m’assieds », mais aussi « un seul être vous manque et tout est dépeuplé "
 Hugo lui  nous dit qu’il est «  seul , abandonné sous le firmament «  en effet il est exilé.  
  Léopardi ,nous montre sa mélancolie quand il  dit « et dans cette mer il m’est doux de faire naufrage. »
pour décrire ,les états d’âme des auteurs ou la nature nous constatons un grand nombre d’expansion de nom, 
Lamartine nous parlera du « fleuve aux vagues écumantes, »
 Hugo « des vagues sans trêve et sans fin remuées, et
 nerval « des troupeaux de moutons blancs marqués en rouge sur le dos.

Que de descriptions , combien on retrouve la sensibilité des auteurs dans leurs mots. Si tout n’est pas que romantisme dans ces poèmes , de part cette étude nous pouvons dire qu’il y tient une place importante.
Attention , ceci n’est pas ton corpus en entier , tu dois encore le travailler quant à moi j’arrête l’aide sur le corpus ici pour passer à la question suivante

    2° DESCRIPTION d’un tableau pittoresque Je te donne des infos à toi de les ranger, et les organiser dans d’autres phrases. -  en lisant le poème de  Victor Hugo, vous voyons  hugo , les animaux, une jeune fille, des travailleurs, c’est le printemps ou l’été il fait doux,  l’herbe est verte, le vent plie les ronces en fleurs, c’est un paysage qui est reposant, romantique avec cette jeune  fille que nous imaginons jolie dans ce  tableau.IL est rempli de beauté, de couleur, qui s’estompe car c’est le coucher du soleil .La lune au loin pousse le soleil pour prendre sa place.  

Mélancolie du poète : Le poète ne semble pas tout à fait apprécier la beauté du paysage, il est en exil, il est donc plutôt triste, il doit penser à son pays, il parle de souffle amer. Il pense à la jeune fille et à son innocence. Elle ne sait pas , lorsqu’il la salue qu’il souffre , qu’il voudrait retourner chez lui. Il voudrait se sentir heureux il ne le peut pas. Il est contraint de rester là où il est il n’a pas le choix. Il écrit à Louise son contact avec sa vie passé, cette vie qu’on lui a volé de force

L’harmonie entre les éléments Les éléments se mélangent pour nous faire gouter une harmonie parfaite entre les plus petits et les plus grands , hugo, mélange la petite marre calme , puis l’étang  où la jeune fille s’essuie  ses pieds et l’immensité de l’océan, nous pouvons constater une graduation des éléments les nuages qui rencontrent l’immensité du ciel et la lune qui les domine et qui vient se placer dans le ciel . Des prés plein de fleurs , laissent place aux buissons que nous découvrons plus loin . Le vallon, que l’auteur trouve charmant forme une  opposition au ravin noir en toute harmonie. Le chant de la douce chevrière, se mélange avec le souffle du vent, et le bruit des vagues de l’océan.

Voilà quelques idées , à toi d’en rajouter pour avoir une note correcte. A plus.