Réponses

2014-02-11T05:22:13+01:00
"Etre au contact de plusieurs cultures est-il plutôt un obstacle ou plutôt une richesse pour construire sa propre identité ?" impose une première question :
"Qu'est-ce que construire sa propre identité?" "Qu'est-ce que l'identité, qui a besoin d'être construite?"
Tout comme nous avons une signature ADN inaliénable, nous possédons tous un "moi" opposable au monde qui pourrait être défini comme notre personnalité ou mieux, comme notre identité. Nous sommes nés à tel endroit, avons fait nos études à tel autre et ... avons fait une multitude d'expériences depuis notre naissance!
Si nous avons frères et/ou sœurs, nous nous rendons compte qu'avoir vécu sous le même toit avec les mêmes parents et avec les mêmes valeurs nous a amenés à avoir des expériences différentes. Inné, acquis? Allez savoir, on se bat toujours pour savoir la place qu'occupe l'un par rapport à l'autre.
Mais dans notre microcosme familial, on remarque bien que notre façon de nous situer par rapport au monde est différent, même entre frères et sœurs. Que dire alors avec autrui?
Donc notre identité nous définirait par les expériences que nous avons faites-ou pas - et la compréhension que nous en avons dans notre propre culture.

Se confronter à d'autres cultures amène inévitablement à un questionnement : "qu'est-ce que j'aimerais en retenir ou qu'est-ce que je n'y aime pas". Et ce questionnement se fait par rapport à nos propre paramètres culturel et notre propre perception des choses. Dès lors que l'on assimile une idée, une pratique, n'importe quoi dont on est témoin et qui nous plaît, on change d'identité pour élargir ce qu'elle était précédemment. De même, lorsqu'on rejette une nouveauté car elle ne convient pas, on conforte la base de l'identité culturelle à laquelle on appartient.

Il en ressort que dans tous les cas de figure, être en contact avec d'autres cultures ne peut nuire à notre identité : cela la conforte ou l'élargit et ce n'est en aucun cas un obstacle à la construction de sa propre identité, que du contraire!









Je ne t'ai présenté qu'un raisonnement "au débotté" sans réellement le structurer; à toi de voir si tu y trouveras "ton miel". Fais-moi savoir. Merci