Réponses

2014-02-02T00:17:43+01:00
Oui c'est important pour ne pas reproduire les même erreurs (ex: guerre de religion, etc..). Si on a des choses qui nous rapelle ces passages "noirs" de l'histoire nous permet aussi de ne pas oublier ce qui a changer lors de ces passages noirs et qui a fait changer les choses. C'est un peu embrouillés, j'en suis désolée.
Merci ,,,
jallais dire la meme chose que julie
Derien
Meilleure réponse !
2014-02-02T02:24:35+01:00
Trouver deux arguments pour défendre la thèse: "oui, c'est important de rappeler certains épisodes noirs de l'histoire".
Accompagner chaque argument d'au moins un exemple.
Choisir un argument et rédiger un paragraphe.


C'est important de rappeler certains épisodes noirs de l'histoire pour enseigner, aux générations qui n'ont connu que la paix et l'abondance, que ce ne fut pas toujours le cas et qu'il est bon de se rappeler de quel héritage on profite chaque jour. En effet, chaque acte qui n'est pas citoyen doit aussi être compris comme une atteinte à ceux qui se sont battus pour acquérir les droits et libertés dont nous jouissons aujourd'hui. Des personnes sont mortes par milliers pour la liberté du pays, pour sa constitution actuelle, pour acquérir le droit de vote, pour élargir les droits du citoyen. Si nous n'avons pas à mener les mêmes combats, c'est grâce à ceux qui l'ont fait avant nous. Aussi, le devoir de mémoire nous rappelle au respect d'acquis qui l'ont été de haute lutte. Considérons seulement le droit à l'avortement, au cœur de l'actualité en Europe. Combien de femmes sont mortes ou ont été mutilées lors d'avortements clandestins avant que l'on ne leur reconnaisse un droit à avorter dans des conditions sanitaires satisfaisantes? Or, l'acte en lui-même existe depuis toujours. Et ce n'est que depuis peu qu'il a été légalisé et institutionnalisé. Personne ne devrait devoir y recourir et pourtant il s'agit d'un avancée sociale sans précédent dans le mesure où elle concerne des milliers de femmes en détresse chaque année.
Que ce soit donc l'évolution de la science, la liberté du pays ou  l'évolution des droits sociaux, sans savoir le prix que ces enjeux ont coûté, comment les considérer à leur juste valeur?