Bonjour je dois faire le résumé, l'explication de la leçon de morale et les qualités et défauts d'une fable. Celle-ci est : Le Faucon et le Chapon. J'ai beau la lire et la relire je ne comprend pas j'ai quand même essayer mais dites moi si cela pourrait aller . J'ai mis que c'était l'histoire d'un faucon et d'un chapon où celui-ci se faisait engraisser par les humains et qu'il voulait éviter d'être mangé. Par contre le Faucon lui, se moque de ce dernier car il se dit qu'il ne revient pas vers son maître. Dites moi si cela est bon. Merci d'avance :)

1

Réponses

2015-09-17T15:24:21+02:00

Cette réponse est certifiée

×
Les réponses certifiées contiennent des informations fiables et sérieuses attestées par une équipe d'experts triés sur le volet. Brainly propose des millions de réponses de haute qualité, toutes soigneusement modérées par les membres les plus fiables de notre communauté, mais les réponses certifiées frôlent l'excellence.
"Le Faucon et le chapon" relate l"histoire d'un chapon que l'on veut manger mais qui parvient à s'enfuir. Un faucon le voit fuir et tente de le convaincre de "revenir au maître" . Il fait figure d'appeau (= oiseau utilisé par les chasseur qui servait à attirer d'autres oiseaux), il est dressé pour revenir au maître quand on l'appelle et ne comprends pas - ou feint de comprendre - l'attitude du chapon. Celui-ci lui explique la raison de son "indocilité" par le fait que le maître qui l'appelle d'"un ton si doux" cherche juste à la dévorer.

Tout d'abord, il faut comprendre comprendre les dénominations animalière qu'emploie Jean de la Fontaine (et qui est un procédé habituel chez lui) : le Chapon est un "citoyen du Mans" (= "Monceau") car le Mans était réputé pour ses volailles. Il est ensuite appelé "le Normand et demi" (cf proverbe "Un Manceau vaut un Normand et demi"). Jean de La Fontaine utilise cette métaphore pour produire un effet comique : le chapon "devait être d'un grand soupé., fort à l'aise" comme s'il était un invité de marque qui serait installé à la meilleure place. Le fabuliste joue sur le registre ironique pour montrer que le chapon, que l"on croit idiot, n'est pas dupe car et sait très bien ce qui va lui arriver : "Les Chapons ont en nous fort peu de confiance, Soit instinct, soit expérience". 

Ainsi la morale serait sans doute qu'il ne peut pas reprocher à quelqu'un de faire quelque chose quand on en connaît pas la raison ou les motivations.